La sélection Instagram #348

03 mai 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #348

Les photographes de la sélection Instagram #348 nous emmènent aux confins de leurs univers. Hommes et femmes se réinventent dans les méandres du crépuscule et les paysages portent en eux les récits infinis que compose notre imagination.

@flavienanchino

La galerie de Flavie Nanchino est remplie de portraits de femmes aux nuances monochromes. L’air candide ou le regard audacieux, chacune d’elles cristallise une forme de féminité. Une pluralité qui n’a de cesse d’inspirer la photographe française.

© Flavie Nanchino / Instagram© Flavie Nanchino / Instagram

© Flavie Nanchino / Instagram

@marjorielegall_

Armée de son boîtier argentique, Marjorie Le Gall immortalise les nuits parisiennes dans lesquelles déambulent des hommes et des femmes bien vêtues. À coups de flash, ses sujets ressortent pour ne laisser place qu’à des fragments d’existences qui, à l’aube venue, se seront déjà évanouis dans le mystère de la ville.

© Marjorie Le Gall / Instagram© Marjorie Le Gall / Instagram

© Marjorie Le Gall / Instagram

@jana_sojka

Dans le lointain, une maison floue se dessine. Une profusion de roses jaillit de quelques clichés. Une silhouette se découpe dans l’horizon. Sur son compte Instagram, Jana Sojka utilise collage et peinture pour expérimenter avec son médium de prédilection.

© Jana sojka / Instagram© Jana sojka / Instagram

© Jana Sojka / Instagram

@lightistic

Nimbés d’un soleil d’or, les tableaux de Bogdan Ianoși semblent atemporels. Amoureux au bord de l’eau et boutiques désertes emplissent le cœur d’une nostalgie communicative qui nous ferait presque regretter un âge d’or jamais connu.

© Bogdan Ianoși / Instagram© Bogdan Ianoși / Instagram

© Bogdan Ianoși / Instagram

@nicolasqnphotography

Les orangers romains ou le littoral catalan, les montagnes suisses ou les pistes françaises… Les tirages argentiques de Nicolas Quiniou se présentent comme de petits espaces de villégiature tout trouvés pour les esprits fatigués.

© Nicolas Quiniou / Instagram© Nicolas Quiniou / Instagram

© Nicolas Quiniou / Instagram

Image d’ouverture © Bogdan Ianoși / Instagram

Explorez
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •  
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Zooms 2024 : Fisheye soutient Juliette Alhmah
Le Salon de la Photo présente les Zooms 2024 ! L’occasion de (re)découvrir Toujours Diane, le songe éveillé de Juliette Alhmah...
24 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Nos derniers articles
Voir tous les articles
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la...
27 mai 2024   •