La sélection Instagram #370

04 octobre 2022   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #370

Détour dans des contrées inventées, dans les ruelles de villes animées où l’être humain s’éveille… Cette semaine, la sélection Instagram #370 présente des artistes qui vibrent unanimement pour le détail.

@thirty8frames

« Je n’ai littéralement aucune idée de ce que je fais »

, explique Lee C, alias thirty8frames, dans sa description Instagram. Fasciné par le mouvement des foules et ces petits détails qui retiennent l’attention, le photographe a fait de la rue un terrain de jeu où seul l’instinct domine.

© @thirty8frames / Instagram© @thirty8frames / Instagram

© @thirty8frames / Instagram

@tautoism

Celui ou celle qui se cache derrière le pseudo tautoism ne manque pas d’humour. Se décrivant comme un·e « accroc aux images mondialement connues slash photographe », l’artiste aime à imaginer des compositions décalées dans lesquelles des œufs tombent du ciel quand ils ne se transforment pas en pions sur un dallage bicolore.

© @tautosim / Instagram© @tautosim / Instagram

© @tautoism / Instagram

@maumaudrt

La photographe Maud Drouet a fait des êtres son sujet de prédilection. Qu’elles soient spontanées ou non, ses images en noir et blanc ou en couleur insufflent toujours un air de vacances ou d’insouciance.

© Maud Drouet / Instagram© Maud Drouet / Instagram

© Maud Drouet / Instagram

@carlfehres

Photographe de mode, Carl Fehres joue avec les tissus nobles, les couleurs et les mouvements naturels pour façonner de nouvelles silhouettes à ses modèles. Réalisées au numérique ou à l’argentique, ses images immortalisent l’art de faire corps avec ses habits.

© Carl Fehres / Instagram© Carl Fehres / Instagram

© Carl Fehres / Instagram

@loruponyo

« Protéger l’amour et les amoureux·ses »

, écrit Sara Lorusso dans sa biographie Instagram. Des mots qui résonnent tel un hymne au polyamour et aux corps fluides. Ici, tous·tes sont accueilli·e·s dans une chaleur rassurante.

© Sara Lorusso / Instagram© Sara Lorusso / Instagram

© Sara Lorusso / Instagram

Image d’ouverture  © Sara Lorusso / Instagram

Explorez
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Ascension, Matthew Smith et les seuils du deuil
© Matthew Smith
Ascension, Matthew Smith et les seuils du deuil
Avec Ascension, le photographe Matthew Smith crée une ville imaginaire où traquer l’ombre de sa première femme disparue. L’occasion de...
03 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les coups de cœur #486 : Cyril Laroche et Pauline Herlent
© Pauline Herlent
Les coups de cœur #486 : Cyril Laroche et Pauline Herlent
Cyril Laroche et Pauline Herlent, nos coups de cœur de la semaine, utilisent leur boîtier à des fins d’expérimentation du réel. Les deux...
01 avril 2024   •  
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
À l'instant   •  
Écrit par Milena Ill
Bodyland : déluge de chairs
© Kristina Rozhkova
Bodyland : déluge de chairs
C’est l’Amérique contemporaine que Kristina Rozhkova photographie dans sa série Bodyland. Une Amérique de la peau orange comme le...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
© Robin Lopvet
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
Du 17 février au 5 mai 2024, Robin Lopvet présente sept séries qui ont toutes en commun l’utilisation de la retouche numérique et/ou de...
11 avril 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
© Nancy Jesse
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
En ce mois d’avril, la ville de Bordeaux célèbre le 8e art. Parmi les nombreuses expositions à découvrir figure Fotohaus Bordeaux, qui...
11 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet