La sélection Instagram #447 : manipulation sur Polaroïds

26 mars 2024   •  
La sélection Instagram #447 : manipulation sur Polaroïds
© Lenny Gerard Behar / Instagram

Cette semaine, notre sélection Instagram est dédiée à un format particulier : le Polaroïd, ainsi qu’aux nuances qu’il permet aux artistes. Expérimentations à l’eau, au feu, à la peinture et autres matériaux, tous et toutes ne cessent d’expérimenter pour nous présenter des œuvres singulières.

@tribanana

Cette artiste macédonienne passionnée par le Polaroïd, immerge les regardeur·euses dans un monde peuplé de créatures oniriques. L’Œuvre de Martina Pavloska est le fruit d’une démarche expérimentale : elle peut aussi bien tremper ses clichés dans des liquides et se laisser surprendre par le résultat, que peindre dessus à l’aquarelle. L’objectif ? Obtenir des résultats colorés aux formes surnaturelles.

© Martina Pavloska / Instagram
© Martina Pavloska / Instagram

@les_polas_de_sophie

Sophie Loustau esquisse, depuis quelques années, un chemin imaginaire au Polaroïd, jalonné d’autoportraits, de fleurs, de paysages ou d’objets du quotidien. Un périple souvent mis en scène pour nous aider à mieux plonger dans son univers.

© Sophie Loustau / Instagram
© Sophie Loustau / Instagram

@lenny__gerard

Collage, dessin, peinture, découpage, assemblage et agencement schématique de fragments… Pour @lenny__gerard, tous les moyens sont bons pour créer une nouvelle narration visuelle étonnante ou conférer un aspect surréaliste à ses images. Ce travail conceptuel nous invite à changer notre façon de penser et de voir le monde.

© Lenny Gerard Behar / Instagram
© Lenny Gerard Behar / Instagram

@bettysuelovespolaroids

À travers l’usage de films périmés, d’une palette de couleurs sombres, de collages introduisant des éléments iconographiques qui renvoient au monde de l’horreur : ectoplasmes, maison hantée, villes fantômes et autres poupées, Cory propose un travail aussi original qu’effrayant.

© Cory / Instagram
© Cory / Instagram

@lisatoboz

Lisa Toboz est une artiste autodidacte américaine dont l’œuvre se compose essentiellement de fragments narratifs. Ses Polaroïds jouent avec les ombres, les lumières, les flous ainsi que les autoportraits et les natures mortes. Le tout nous baigne dans une atmosphère à la fois lugubre et rêveuse. 

© Lisa Toboz / Instagram
© Lisa Toboz / Instagram
À lire aussi
La sélection Instagram #446 : une dose de vitamines
© Ritika Singh / Instagram
La sélection Instagram #446 : une dose de vitamines
Pour compenser un ensoleillement exceptionnellement déficitaire dans tout l’hexagone, et mettre un peu de soleil dans nos cœurs, les…
19 mars 2024   •  
La sélection Instagram #445 : l'humain face au reste
© Aletheia Casey / Instagram
La sélection Instagram #445 : l’humain face au reste
En écho avec la parution de notre dernier numéro, qui donne à penser notre rapport à l’environnement au gré de ses changements, notre…
12 mars 2024   •  
Explorez
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
© Julien Athonady
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
Nos coups de cœur de la semaine, Julien Athonady et Nika Sandler, emploient le médium photographique comme une manière d'entrer au plus...
15 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine