La sélection Instagram #97

11 juillet 2017   •  
Écrit par Anaïs Viand
La sélection Instagram #97

Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil.

@capraye

Ca Praye est un jeune photographe écossais de 23 ans. Le monde tel qu’il le voit est emprunt de délicatesse. De l’aube à l’aurore, il nous donne toujours à voir des paysages sous des lumière tamisées.

© Ca Praye / Instagram

@seanandseng

Duo photographique basé à Londres, Sean and Seng travaillent dans la mode. Artistes très prolifiques, ils présentent sur Instagram un florilège d’images, tantôt des collaborations, tantôt des travaux personnels. Ci-dessous, un très bel extrait d’une commande pour le magazine DAZED.

© Sean+Seng / Instagram

© Sean+Seng / Instagram

@linascheynius

La photographe Lina Scheynius nous livre ici un véritable album de famille. Des autoportraits d’aujourd’hui se mêlent à des photos datant des années 90′. Un carnet de voyage familial à découvrir.

© Lina Scheynius / Instagram

 

@kribora

C’est un voyage au coeur de l’intime que nous suggère ici Kristina Borìnskaya. Elle est une photographe discrète qui ne se lasse pas d’explorer les corps. Ce compte très récent mérite d’être exploré plus en détail !

© Kristina Borìnskaya / Instagram

@Rhamely

Rhamely nous propose une escapade aux quatre coins d’Italie. Qu’il s’agisse de petits coins de paradis ou de plages bondés, ses images éveillent notre curiosité. © Rhamely / Instagram

© Rhamely / Instagram

@bossibaker

Bossi Baker est un Instagrammer qui a l’obsession du bleu et du cyan. Il présente une sélection très variée d’images. Le tout est composé autour d’une belle unité. S’il y a des clichés plus faibles que d’autres, l’ensemble est vraiment très réussi.

 

© Bossi Baker

© Bossi Baker

Explorez
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Histoires de famille : la séance de rattrapage Focus !
© Irina Shkoda
Histoires de famille : la séance de rattrapage Focus !
Retour à ses racines, famille d’adoption, fantômes tenaces ou simples témoignages d’une connexion profonde, les photographes nous...
22 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
21 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas