Le Belfast Photo Festival revient pour vous faire voyager

08 juin 2023   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le Belfast Photo Festival revient pour vous faire voyager

L’édition 2023 du Belfast Photo Festival, premier festival d’arts visuels d’Irlande du Nord, est lancée, et court jusqu’au 30 juin. Cette année, les œuvres explorent la notion de Journey (le voyage). L’occasion de découvrir Belfast et ses alentours, tout en s’évadant au milieu d’univers artistiques multiples.

Le festival d’arts visuels d’Irlande du Nord revient animer galeries et espaces publics de Belfast. Pour cette nouvelle édition, les photographes déploient leur vision du voyage. Intérieur, subjectif, métaphorique ou historique, le voyage interroge autant qu’il inspire. Et de ces interrogations ou influences naissent des récits qui nous emportent aux confins du réel et de l’imaginaire. « À l’heure de la mondialisation et du tout numérique, que signifie « voyager » et quels mondes inconnus la photographie nous permet-elle de découvrir ? Cette édition du Belfast Photo Festival explore la manière dont les artistes contemporains interprètent ce voyage en tant que sujet artistique. Le festival présente des projets qui abordent cette préoccupation séculaire sous des angles nouveaux et surprenants : des œuvres qui tracent les vagues mondiales de troubles civils, retracent des pèlerinages épiques, explorent le passage du temps, cartographient des histoires non écrites et font la chronique de voyages de découverte personnelle qui regardent vers l’intérieur plutôt que vers l’extérieur », explique Clare Gormley, responsable des programmes et des partenariats au Belfast Photo Festival.

Vasantha Yogananthan, Jordi Ruiz Cirera, Lorraine Turci, Alain le Garsmeur… Des hautes mers en passant par les rues bondées indiennes, ou les avenues de New York dans les eighties, les artistes présenté·es interrogent leurs vies parcourues et celles qu’ils ont vécu par procuration. Un périple symbolique et émotionnel. Parallèlement à la révélation de son programme, le festival a également annoncé les lauréa·tes de son prix annuel Spotlight : Alice Mann et Carlos Idun-Tawiah. « Le projet de Mann dépeint la sous-culture unique et ambitieuse qui entoure les équipes féminines de majorettes en Afrique du Sud, affectueusement appelées « Drummies ». (…) Son objectif est de faire de cette série un témoignage de l’engagement et de la détermination des jeunes athlètes féminines dans un monde où tant d’opportunités sportives sont encore réservées aux hommes. (…) La série Boys Will Always Be Boys de Carlos Idun-Tawiah, dont l’artiste dit qu’elle durera probablement toute sa vie, explore les nuances de la façon dont le temps et l’âge changent la dynamique des amitiés et des loisirs », écrivent les organisateurices. Vous savez dorénavant où vous évader pour le mois de juin…

 

Découvrez la programmation détaillée ici

© Carlos Idun Tawiah

© Carlos Idun-Tawiah

 

© Lorraine Turci© Aki Astrid Sinikoski

À g. Lorraine Turci, à d. © Aki Astrid Sinikoski

 

© Alain le Garsmeur

© Alain le Garsmeur

© Alice Mann

© Alice Mann

 

© Vasantha Yogananthan© Hannah Starkey

 

© Kristen Joy Emack

© Kristen Joy Emack

Image d’ouverture : © Alice Mann

Explorez
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Glauco Canalis : une allumette pour tout embraser
© Glauco Canalis
Glauco Canalis : une allumette pour tout embraser
Photographe italien résidant à Londres, Glauco Canalis présente The Darker the Night, the Brighter the Stars [Plus la nuit est sombre...
10 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill