Le goût des auteurs : Théo Gosselin et Maud Chalard

27 juin 2019   •  
Écrit par Eric Karsenty
Le goût des auteurs : Théo Gosselin et Maud Chalard

Depuis six ans déjà, les équipes de Fisheye défendent une politique des auteurs – une notion héritée du 7e art que revendiquaient haut et fort les critiques et les réalisateurs de la Nouvelle Vague. Les photographes aussi sont des auteurs, et nous tenons une nouvelle fois ici à leur rendre hommage dans un dossier exceptionnel
 de 60 pages qui fait la part belle à l’image. Cet article est à retrouver dans le dossier de notre dernier numéro.

Théo

, Maud et Fisheye, c’est déjà une longue histoire. La rédaction a embarqué dans l’univers de ces deux photographes dès le premier numéro du magazine, et nous y revenons aujourd’hui avec ce portfolio et l’exposition Lost & Found présentée à la Fisheye Gallery à Arles. Les deux amoureux épris de liberté ont entrepris un nouveau voyage à travers les États-Unis pour mieux se perdre et se retrouver. Ils composent une fresque qui défile comme un film sans fin. Un film dont la bande-son rock’n’folk s’invite dans leurs images. « La musique nous accompagne dans tous les voyages, elle est très importante. C’est comme une playlist qu’on met dans la bagnole avec les copains, ou quand ils prennent la guitare le soir autour du feu », raconte Maud Chalard, photographe née en 1989.

Cet élément participe au côté immersif de ces deux auteurs, qui nous livrent par ailleurs quelques-uns des noms de cette bande-son : Johnny Cash,Alexi Murdoch, Gregory Alan Isakov, Johnny Flynn,The Brian Jonestown Massacre, Bass Drum of Death, Creedence Clearwater Revival, Sufjan Stevens… Aucune nostalgie pour autant dans cette virée au cœur des années 1970, nous précise Théo Gosselin, né en 1990 : « C’est une période qui nous plaît, esthétiquement parlant comme dans le style de vie, avec ce goût de liberté que la musique exprime bien. C’est plus une histoire d’inspiration, il n’y a aucune nostalgie : nous ne sommes pas bloqués dans une époque. » Il s’agit pour le couple de nous offrir des images dans lesquelles se projeter. « Comme dans un film où l’on se promène pour pouvoir rêver et s’imprégner de ce qu’on a vécu, et l’offrir en partage », ajoutent-ils.

 

Lost & Found

Vernissage le 6 juillet 2019

La Fisheye Gallery, dite Le Magasin de Jouets

19, rue Jouvène, Arles

© Maud Chalard & Théo Gosselin© Maud Chalard & Théo Gosselin

© Maud Chalard & Théo Gosselin© Maud Chalard & Théo Gosselin

© Maud Chalard & Théo Gosselin© Maud Chalard & Théo Gosselin

© Maud Chalard & Théo Gosselin© Maud Chalard & Théo Gosselin

© Maud Chalard & Théo Gosselin© Maud Chalard & Théo Gosselin

© Maud Chalard & Théo Gosselin© Maud Chalard & Théo Gosselin

© Maud Chalard & Théo Gosselin© Maud Chalard & Théo Gosselin

© Maud Chalard & Théo Gosselin

Explorez
L’éclat des nuits de Nicolas Hermann
© Nicolas Hermann
L’éclat des nuits de Nicolas Hermann
C’est en pleine nuit que Nicolas Hermann trouve l’inspiration. Dans la pénombre, le photographe français compose des récits mystiques...
10 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Francisco Gonzalez Camacho : splendeur d'appartenir
© Francisco Gonzalez Camacho
Francisco Gonzalez Camacho : splendeur d’appartenir
« J’aime voir le monde d'un point de vue photographique. En ce sens, je m'identifie beaucoup à Garry Winogrand (photographe américain...
10 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kyotographie 2024 : danser avec la photographie
© Yoriyas
Kyotographie 2024 : danser avec la photographie
Breakdancer, photographe, vidéaste et chorégraphe, le Marocain Yoriyas (Yassine Alaoui Issmaili) nous propose avec Casablanca. Not The...
07 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Necromancer : Inuuteq Storch, mage noir au service des mythes groenlandais
© Inuuteq Storch
Necromancer : Inuuteq Storch, mage noir au service des mythes groenlandais
Dans Necromancer, un récit monochrome aux frontières du monde spirituel, Inuuteq Storch illustre les coutumes de ses ancêtres, tout en...
23 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
À l'instant   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet