Les coups de cœur #312

26 octobre 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #312

Nos coups de cœur #312, @swhnj_rthsr et Alexandre Silberman, aiment s’en remettre au hasard. Le premier laisse parler l’émotion de ses modèles, et le second capte le charme et l’étrangeté des rues.

@swhnj_rthsr

Ingénieur chimiste de profession, l’Instagrameur russe @swhnj_rthsr réalise, durant son temps libre, des portraits colorés aux notes picturales. « La photographie est l’une de mes activités favorites. Elle permet de créer des empreintes de nos pensées, de nos sentiments, de nos émotions… J’aime l’idée derrière une image, et son exécution. Le 8e art est à la fois une poésie et une prose, à travers elle, on peut souligner des métaphores, dissimuler des comparaisons, des hyperboles ou une certaine ironie. La photographie est un moment, dans lequel on peut s’immerger durant longtemps », raconte l’artiste. Ses portraits, animés par son amour des nouvelles rencontres, capturent différentes atmosphères, en fonction de l’état d’esprit de ses modèles. « Je n’ai pas de thèmes favoris. Ce sont des paramètres qui changent au fil de notre vie, tout comme les personnes elles-mêmes. Lorsque je vois quelque chose qui m’intéresse, je le photographie. J’imagine une raison, et pas un obstacle ! », ajoute-t-il. Une collection d’images colorées, inspirées par la nature, son entourage, et le hasard merveilleux du quotidien.

© swhnj_rthsr

© swhnj_rthsr© swhnj_rthsr
© swhnj_rthsr© swhnj_rthsr

© swhnj_rthsr

© swhnj_rthsr

Alexandre Silberman

« J’ai toujours eu des appareils photo, mais c’est en 2015-2016 que j’ai commencé à prendre ce médium au sérieux. L’élément déclencheur ? Un voyage à Tokyo. Là-bas, j’ai pris conscience qu’on pouvait mêler spontanéité et beauté plastique. La mise en lumière de la ville fonctionnait comme une véritable scénographie dans laquelle on pouvait capter sans avoir besoin de construire »,

se souvient Alexandre Silberman. Le photographe et réalisateur d’origine allemande ne cesse, depuis, de découvrir les territoires pour capter la beauté et l’étonnement au détour des rues. « Ce qui n’a jamais changé dans mon approche, c’est le désir d’arpenter. La base de toutes mes séries est la marche. Le regard piéton, même sur des endroits qui ne le sont pas et qui sont parfois hostiles, définit mon approche », précise-t-il. Au cœur de son travail, l’auteur interroge la manière dont un lieu « détermine la mise en scène des sujets et objets qui le traversent ». Avec humour et poésie, il capte l’étrangeté de l’éphémère.

© Alexandre Silberman

© Alexandre Silberman© Alexandre Silberman
© Alexandre Silberman© Alexandre Silberman

© Alexandre Silberman

© Alexandre Silberman

Image d’ouverture : © swhnj_rthsr

Explorez
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
© Lorenzo Castore
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
Jusqu’au 11 mai, la galerie parisienne S. accueille le photographe Lorenzo Castore, l’un des pionniers de la nouvelle photographie...
22 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
© Julie Legrand
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
Nos coups de cœur de la semaine, Julie Legrand et Kathleen Missud, ont toutes deux, au cours de leur parcours dans le 8e art, fait le...
22 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les femmes s'exposent à Houlgate pour une nouvelle édition !
© Alessandra Meniconzi, Mongolia / Courtesy of Les femmes s'exposent
Les femmes s’exposent à Houlgate pour une nouvelle édition !
Le festival Les femmes s'exposent réinstalle ses quartiers dans la ville normande Houlgate le temps d'un été, soit du 7 juin au 1er...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Flashs et paysages : les mondes mystiques d'lnka&Niclas
Family Portrait © Inka&Niclas
Flashs et paysages : les mondes mystiques d'lnka&Niclas
Des vagues et des palmiers rose-orangé, des silhouettes incandescentes, des flashs de lumières surnaturels dans des paysages grandioses....
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Avec Unique, le Hangar joue la carte du singulier pluriel
© Douglas Mandry, Retardant Panels (2023)
Avec Unique, le Hangar joue la carte du singulier pluriel
La nouvelle exposition du Hangar, à Bruxelles, met en lumière une vingtaine d’artistes qui ont choisi de transformer leurs photographies...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Eric Karsenty
Concours #RATPxFisheye : lumière sur les médaillé·es
© Jeanne Pieprzownik
Concours #RATPxFisheye : lumière sur les médaillé·es
Le 3 avril 2024, le jury du concours #RATPxFisheye a désigné ses trois lauréat·es. Guillaume Blot, Jeanne Pieprzownik et Guillaume...
23 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine