Les coups de cœur #406

12 septembre 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #406

Les séries développées par nos coups de cœur #406, Marie Le Gall et Paul Rousselet, sont des illustrations de leurs obsessions. La première s’intéresse au lien entre corps et nature, et le second au tumulte urbain, dans les rues de Katmandou.

Marie Le Gall

« Je crois que nous sommes étroitement liés à la nature et que passer du temps avec elle peut être apaisant et libérateur »,

confie Marie Le Gall. Née en 1994 en France, l’artiste a passé son enfance sur la route, emménageant de pays en pays – de Tahiti au Maroc en passant par les États-Unis et la Biélorussie. Un contact aux cultures et aux coutumes étrangères qui forge sa passion pour la photographie, et la pousse à explorer les relations qu’entretiennent les humains à leur environnement. « J’ai beaucoup de respect pour la terre comme pour notre corps et je vois beaucoup de corrélations entre les deux », ajoute-t-elle. Dans Embody – « incarner », en français – l’autrice poursuit un travail entamé sur la nudité des femmes, en demandant à ces mêmes modèles de l’emmener dans des lieux extérieurs familiers. « J’ai toujours été entourée de nature, et le nu ne m’a jamais dérangée. Je suppose que cela fait partie de mon identité de photographe et mon désir d’apporter aux autres ce sentiment de confort, de leur montrer que cela n’a pas à être tabou, et certainement pas sexuel », explique Marie Le Gall. Sous une lumière naturelle, les femmes qu’elle capture s’enlacent, s’étirent, s’immergent dans l’eau pure, le tout formant un tableau apaisant où les éléments et minéraux sont synonymes de préciosité et de paix intérieure.

© Marie Le Gall

© Marie Le Gall© Marie Le Gall

© Marie Le Gall

© Marie Le Gall© Marie Le Gall

© Marie Le Gall

Paul Rousselet

Originaire d’Angers, Paul Rousselet a emménagé à 18 ans à Rennes pour étudier l’architecture. Dans le cadre de son cursus, il s’offre un boîtier et découvre le monde du 8e art. « C’est mon échange en Argentine qui a transformé ce passe-temps en passion. J’y ai réalisé beaucoup de photos et j’ai pu mieux comprendre les sujets qui m’intéressaient, l’esthétique qui me plaisait, avec le dépaysement sud-américain comme véritable motivation artistique », explique-t-il. De retour, il poursuit son exploration du médium, la croisant avec sa fascination pour les bâtiments et leur construction. « J’ai une obsession pour l’architecture délaissée, mal pensée, celle des grands ensembles des années 1960 ou des zones industrielles des villes du province. Je m’intéresse à l’aspect narratif qu’ils peuvent révéler malgré eux », précise-t-il. Et dans KTM, La Paix et Le Boxon, Paul Rousselet fait le récit de la ville de Katmandou, entre chaos et poses poétiques. « La ville est dense et bruyante, mais au fil des jours passée, on s’acclimate, on prend le rythme. Trouver une sérénité personnelle dans un capharnaüm total, il me fallait souligner ce paradoxe. D’autres questions viennent également nourrir cette réflexion : celle du regard occidental sur une culture inconnue, de l’exotisme, etc. », raconte l’auteur. En résulte une collection d’images aux tons rosés, sublimant l’agitation de la capitale du Népal, son urbanité comme son humanité.

© Paul Rousselet© Paul Rousselet
© Paul Rousselet© Paul Rousselet
© Paul Rousselet© Paul Rousselet

© Paul Rousselet

Image d’ouverture : © Marie Le Gall

Explorez
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
© Laura Lafon & Kacim Sonofawitch
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
Lancé en 2019, le collectif Lusted Men a récolté, en cinq ans, les images de plus de 800 photographes différent·es. Une collection...
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
La première photographie qui t’a marquée et pourquoi ? © Michael Oliver Love
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
04 juin 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
L’éternel été de Beatrice Salomone
© Beatrice Salomone
L’éternel été de Beatrice Salomone
À l’argentique, Beatrice Salomone capture une saison estivale infinie, dont la chaleur pousse les corps à se détendre et les...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas