Les images de la semaine du 29.01.24 au 04.01.24 : moments et déclins

04 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les images de la semaine du 29.01.24 au 04.01.24 : moments et déclins
© Nico Therin

C’est l’heure du récap’ ! Chacun·e des photographes de la semaine réalise un pas de côté, pour mieux marquer, par ses clichés et par ses mots. Nanténé Traoré décrit de manière profondément évocatrice un instant en suspension, dans la nuit noire, qui offre au photographe et écrivain l’occasion de contempler en lui-même la joie et la tristesse qui naissent de l’évanescence des choses. C’est également à l’affût des moments d’apesanteur que se place Nico Therin dans Élan – ces infimes bouleversements du quotidien, où les énergies invisibles sont à l’œuvre. Le jeune artiste les perçoit en effet dans un souffle, un geste, dans le début d’un sourire ou le mouvement d’un corps. Myriam Boulos, photographe libanaise membre de l’agence Magnum, se remémore quant à elle quelques-uns de ses émois artistiques ; l’occasion pour Fisheye de revenir sur une œuvre explorant les fantasmes sexuels autant que les territoires, réels et symboliques, de l’oppression. Pour penser la guerre autrement, Harley Weir fait, quant à elle, tomber les murs avec Walls. Ce projet aussi poétique que nécessaire, porte un regard sur l’inhumanité cruelle qu’apportent les murs bâtis entre les États. Enfin, Andréa Séna réveille elle aussi à sa manière les sensibilités, en donnant à percevoir la fête comme une manière de résister, en contexte de guerre ou de conflit. Ses Nuits clandestines capturent en particulier l’esprit qui anime les soirées techno dans les villes d’Odessa et de Lviv, en Ukraine. Chaque image raconte une histoire, cliquez juste ci-dessous pour les découvrir.

Les articles à ne pas manquer cette semaine
Dans l’œil de Nanténé Traoré : des limbes de l'idée à l'évanescence de l'image
© Nanténé Traoré
Dans l’œil de Nanténé Traoré : des limbes de l’idée à l’évanescence de l’image
Artiste visuel et auteur, Nanténé Traoré – qui était revenu pour nous sur sa série Tu vas pas muter, une histoire de tendresse et de…
29 janvier 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
© Nico Therin
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
Influencé par l’écriture documentaire, Nico Therin trouve l’inspiration dans la narration des moments ordinaires, ceux qui charment par…
02 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Palestine, tendresse et érotisme : dans la photothèque de Myriam Boulos
Un genre photographique ? © Myriam Boulos
Palestine, tendresse et érotisme : dans la photothèque de Myriam Boulos
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur…
02 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Walls : Harley Weir fait tomber les murs
© Harley Weir
Walls : Harley Weir fait tomber les murs
« J’avais entendu parler du mur autour de Jérusalem-Est et de la Cisjordanie aux informations, mais je n’arrivais pas à croire que…
01 février 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
« Face à Poutine, crions que nous vivons ! »  : Andréa Sena capture la fête comme un acte de résistance
© Andrea Sena
« Face à Poutine, crions que nous vivons ! »  : Andréa Sena capture la fête comme un acte de résistance
Techno crade, basse qui rompt les tympans, corps dénudés perdus dans l’ivresse, dans la danse. A Lviv et Odessa, Andréa Sena a…
31 janvier 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas

Explorez
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill