Les liens invisibles de Lorenzo Catena

11 décembre 2020   •  
Écrit par Finley Cutts
Les liens invisibles de Lorenzo Catena

« Je suis attiré par les possibilités infinies qui se présentent lorsque les gens interagissent avec l’espace qu’ils habitent », déclare Lorenzo Catena. Après une formation en architecture, le photographe installé à Rome, capture – avec élégance – des instants de vie quotidienne urbains. Il donne à voir des compositions complexes et évocatrices, assemblées avec harmonie. En saisissant l’unicité du lieu, ses formes et sa géométrie cachée, le photographe manipule habilement la lumière pour révéler les liens invisibles entre les sujets. « Je m’intéresse aux choses cachées dans mon inconscient. Quand je prends des photos, je cherche à les analyser dans les détails que je capture et le monde que je construits ». Depuis ses premières images en 2016, prises sur le vif, sa spontanéité a muri en une réflexion plus sophistiquée. En plus de faire voyager le spectateur, il interroge le processus photographique. « Aujourd’hui, je travaille de manière plus lente :  je développe un projet à long terme, et je privilégie de nouvelles formes de récit », conclut-il.

© Lorenzo Catena

© Lorenzo Catena© Lorenzo Catena
© Lorenzo Catena© Lorenzo Catena

© Lorenzo Catena© Lorenzo Catena

© Lorenzo Catena© Lorenzo Catena
© Lorenzo Catena

© Lorenzo Catena

© Lorenzo Catena© Lorenzo Catena

© Lorenzo Catena

© Lorenzo Catena

Explorez
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
© Susanne Wellm
Susanne Wellm et ses tissages photographiques
La Galerie XII présente une exposition de l’artiste danoise Susanne Wellm. Par ses images, elle explore les drames de l’Europe...
21 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Hugo Mangin
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
© Joël Meyerowitz
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Il y a soixante ans, le photographe américain Joël Meyerowitz foulait le sol de la ville de Málaga, en Espagne. Cette année, du 15 juin...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Contenu sensible
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
© Jonas Van der Haegen
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
Collection imposante de polaroïds intimes, l’ouvrage Sunsets de Jonas Van der Haegen propose une relecture poétique d’un langage sexuel...
23 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas