Les portraits spontanés d’Antoine Henault

21 septembre 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les portraits spontanés d'Antoine Henault

Pour Antoine Henault, la photographie est avant tout une démarche esthétique. « Je ne recherche pas de dimensions théoriques ou symboliques, et mon rapport à l’image est assez direct », explique-t-il. L’artiste français puise dans son quotidien et le monde du rêve pour réaliser des créations graphiques et poétiques. « Je fais principalement des mises en scène, mais je laisse à mes modèles un espace assez large pour leur permettre une certaine spontanéité. Une approche qui produit un contraste entre l’attitude sereine de mes sujets, et le dynamisme des compositions ». La nature joue un rôle important dans les conceptions d’Antoine. Elle inspire l’artiste. « J’ai grandi à la campagne. Mon imaginaire est parsemé d’étés sans fin, de grands espaces et d’horizon », confie-t-il. Dans ce monde sauvage, des corps évoluent, libres et souples. Un univers riche et surprenant, «d’une intimité particulière».

© Antoine Henault

© Antoine Henault© Antoine Henault
© Antoine Henault© Antoine Henault

© Antoine Henault

© Antoine Henault

© Antoine Henault

 

© Antoine Henault© Antoine Henault

© Antoine Henault

© Antoine Henault© Antoine Henault

© Antoine Henault

Explorez
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
© Craig-Whitehead
Ces séries photographiques qui apprivoisent la ville
Dans la rue, au cœur du fourmillement de la foule ou au fil des bâtiments qui façonnent la réalité urbaine, les photographes n’ont de...
16 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
© Nancy Jesse
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
En ce mois d’avril, la ville de Bordeaux célèbre le 8e art. Parmi les nombreuses expositions à découvrir figure Fotohaus Bordeaux, qui...
11 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine