Portes insulaires : les deltas, entre mythes et crise environnementale

19 décembre 2023   •  
Écrit par Costanza Spina
Portes insulaires : les deltas, entre mythes et crise environnementale
© Mathias Benguigui
© Mathias Benguigui
© Mathias Benguigui
© Mathias Benguigui
© Joana Luz

Portes insulaires à la Fondation MRO, met en avant trois séries qui, toutes, portent un regard sur les deltas de certains fleuves d’Europe. Ces zones aux identités fortes, qui se confondent parfois avec le mythe, s’imposent comme des écrins de biodiversité et de traditions ancestrales.

Avec le programme Portes insulaires, la Fondation MRO à Arles met en avant le travail de plusieurs photographes qui ont immortalisé les deltas de fleuves les plus importants d’Europes. Ces grandes zones humides sont des véritables frontières, faussement sauvages, suspendues entre le contrôle humain et la toute-puissance de l’eau. De ces clichés, émerge ainsi un sentiment d’impuissance dans la tentative de maîtrise de territoires particuliers.

Camilla de Maffei, tout d’abord, nous embarque découvrir le delta du Danube, le deuxième le plus vaste d’Europe après celui du Volga, dont les terres fermes ne représentent que 13 % de la superficie totale. Elizabeth Guyon, quant à elle, explore la thématique de la gestion de l’eau en Provence. Cette ressource rare est repérée grâce à une connaissance approfondie des territoires, ce pourquoi sa série s’appelle Le sens de l’orientation. Dans ce travail, la région de la Crau est mise en avant, cette ancienne steppe désertique laissée par le paléo delta de la Durance. Enfin, Mathias Benguigui porte un regard sur le delta du Rhône, la Camargue. Cette région est l’objet de légendes, d’histoires fantastiques et de visions mythologiques. Portée par le tourisme grâce à son image sauvage et idyllique, la région possède en réalité une biodiversité précaire, menacée par des pressions socio-politiques et une crise environnementale sans précédent.

L’identité du delta camarguais retracée au fil de l’eau

Avec la série documentaire en cours Delta bleu, Mathias Benguigui retrace au fil de l’eau l’identité de la Camargue, une zone naturelle en sursis climatique et l’un des deltas les plus emblématiques de notre continent. À travers ses habitant·es, ses paysages et l’invention de son folklore, le photographe met en exergue les différentes tensions présentes dans la région. La Camargue est l’une des plus grandes zones humides d’Europe. Emblème du delta du Rhône, 193,000 de ses hectares sont classés « réserve de biosphère » par l’Unesco. Pourtant, elle traverse une crise profonde, liée aux enjeux environnementaux. Selon le dernier rapport du GIEC, 70 % de ce territoire pourrait être submergé d’ici 2100. Les politiques et scientifiques locaux·les prônent alors une politique de renaturation. Ce projet veut donner une voix à celles et ceux qui vivent et font la Camargue, ses mythologies et ses réalités sociales complexes. Ces photographies ont été produites dans le cadre de la grande commande nationale Radioscopie de la France : regards sur un pays traversé par la crise sanitaire ; financée par le ministère de la Culture et pilotée par la BnF. 

© Joana Luz
© Mathias Benguigui
À lire aussi
La matière dans tous ses états s’expose à la BnF
SMITH, Sans titre, Série «Spectrographies», 2012 BnF, Estampes et photographie © SMITH, Courtesy Galerie Christophe Gaillard, 2022
La matière dans tous ses états s’expose à la BnF
Du 10 octobre au 4 février 2024, la Bibliothèque nationale de France présente Épreuves de la matière. La photographie contemporaine et…
05 octobre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Promenades photographiques à Vendôme
Promenades photographiques à Vendôme
La 14e édition des Promenades photographiques de Vendôme nous propose un joli programme associant photographes émergents et auteurs…
17 juillet 2018   •  
Écrit par Eric Karsenty
Explorez
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
© Thomas Pendeliau
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
Pour leur trentième anniversaire, les Rencontres de la Jeune Photographie Internationale de Niort nous invitent à réfléchir au monde...
06 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine