Résidence 1+2 : les trois lauréats dévoilés

16 décembre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Résidence 1+2 : les trois lauréats dévoilés

La Résidence 1+2 a dévoilé ses lauréats 2020 : Émeric Lhuisset, Coline Jourdan et Lucía Peluffo. Trois artistes sensibilisés aux enjeux environnementaux, qui se rejoindront à Toulouse du 1er mars au 30 avril 2020.

Chaque année, la Résidence 1+2 rassemble un groupe de photographes durant deux mois, autour de thèmes liés à la photographie et à la science. Ce programme à vocation européenne, ancré à Toulouse, invite tous les ans deux artistes émergents et un auteur de renom à créer chacun un projet inédit, soutenus dans leurs recherches par des institutions scientifiques. La résidence se déroulera du 1er mars au 30 avril 2020. Au cours des mois d’octobre et novembre, leurs œuvres sont ensuite présentées sous trois formes : au cœur d’une exposition, dans un ouvrage et à travers un court métrage de création. L’édition 2020 accueillera les photographes Émeric Lhuisset, Coline Jourdan et Lucía Peluffo. Pour les épauler, Catherine Jeandel, océanologue et géochimiste française se fera marraine de la résidence.

Une réflexion sociétale

Photographe plasticienne née en 1993, Coline Jourdan engage, à travers ses projets, une réflexion sur la présence du toxique dans notre environnement. Si les mécanismes de révélation de la photographie sont issus de réactions particulièrement néfastes pour celui-ci, la jeune femme souhaite développer le procédé de l’anthotypie, qui se démarque par l’absence de produits chimiques dans son processus, permettant la création d’une image saine, mais éphémère. Lucía Peluffo se considère quant à elle comme une artiste visuelle. Venue d’Argentine, la résidence est pour elle un espace de création, lui permettant de construire une réflexion sur l’imagerie médicale et l’origine de la douleur. Avec l’aide de laboratoires scientifiques, elle met de côté la représentation objective d’un tel concept, pour inventer une autre forme de dialogue médical, se rapprochant d’un langage artistique.

Après avoir documenté les guerres de l’eau en Iraq, Emeric Lhuisset s’intéressera ici à la notion d’anthropocène. Pour l’artiste, les luttes contre le réchauffement climatique touchent toutes les nationalités, toutes les cultures. « Nous sommes tous citoyens du monde », précise-t-il. En partant de l’usine AZF de Toulouse, site de la plus grande catastrophe écologique française, il imaginera une iconographie construite autour d’un drapeau, symbole de ralliement face à cette menace mondiale. Réunis pour deux mois, ces trois auteurs développeront une réflexion sociétale aussi étonnante que nécessaire.

© Emeric Lhuisset© Emeric Lhuisset
DCIM100MEDIADJI_0044.JPG

© Émeric Lhuisset

© Coline Jourdan

© Coline Jourdan

© Coline Jourdan© Lucía Peluffo

© à g. Coline Jourdan, à d. Lucía Peluffo

© Lucía Peluffo

© Lucía Peluffo

Image d’ouverture : © Coline Jourdan

Explorez
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme...
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
L’éternel été de Beatrice Salomone
© Beatrice Salomone
L’éternel été de Beatrice Salomone
À l’argentique, Beatrice Salomone capture une saison estivale infinie, dont la chaleur pousse les corps à se détendre et les...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
13 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
still de Sinjar, naissance des fantômes
Sinjar, naissance des fantômes : panser les cicatrices d’un génocide
En salle à partir du 19 juin 2024, le film Sinjar, naissance des fantômes, réalisé par Alexe Liebert, avec les photographies de Michel...
19 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme...
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
© Margaux Roy
Calques, la poésie plastique de Margaux Roy
Avec Calques, Margaux Roy explore le quotidien intimiste des maîtres de la retouche. En dispersant ou en superposant les couches, elle...
18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger