Sirène moderne

15 janvier 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Sirène moderne

Sujets insolites ou tendances, faites un break avec notre curiosité de la semaine. L’artiste visuelle Alice Rosati signe, avec I am a mermaid, une performance décalée, inspirée par la mythologie et le monde moderne. 

« Je me considère comme une artiste visuelle et non une photographe. Ce médium représente pour moi un simple outil, comme la peinture à l’huile pour un peintre. Il me permet de raconter une histoire »,

déclare Alice Rosati. Venue de Milan, cette créatrice expérimente avec un boîtier depuis l’âge de 4 ans, n’hésitant pas à se mettre en scène pour construire des récits fantastiques. « I am a mermaid, livre photo publié par KAHL éditions est la documentation d’une performance qui a duré cinq ans, précise-t-elle. J’ai travail sur la conception du projet, son symbolisme, l’éditing des images prises… Mais ce n’est pas moi qui photographiais. Les clichés étaient pris par des inconnus ou, à défaut de passants, à l’aide du mode autoportrait. » Recouverte d’une combinaison dorée de la tête au pied, l’artiste se place dans des décors variés, jouant avec les esthétiques, les couleurs et l’absurde pour créer un conte métaphorique.

© Alice Rosati

Une figure controversée

« Ma fascination pour les sirènes a commencé très tôt, grâce à l’œuvre d’Andersen, puis au film d’animation de Disney »

, précise l’artiste. Cet être mythologique apparaît dans de nombreuses croyances et traditions. Créature maléfique, charmeuse ou simplement mystérieuse, elle est responsable de catastrophes naturelles et attise le désir des hommes. « La sirène est un symbole, une métaphore, un archétype mystique, une figure controversée », ajoute Alice Rosati.

Refusant volontairement d’attribuer un genre à sa création, l’auteure s’inspire des mythes, de la pop culture et de la pratique Zentaï – un fétichisme sexuel lié au vêtement moulant assimilé à une seconde peau – pour développer son personnage. Pour elle, cette combinaison dorée représente l’enveloppe charnelle renfermant l’âme humaine. Le tout formant un être surnaturel, qui apporte au quotidien une dimension absurde. « Mon but est aussi de me moquer de l’art contemporain », plaisante-t-elle. En cinq années, la sirène s’est affaiblie. Ses écailles brillantes ont perdu de leur éclat, et sa peau ne cesse de s’abîmer. À l’image du conte original, elle décide finalement de mourir, « pour se reconnecter à l’absolu ». Entre lyrisme et ironie, Alice Rosati signe, avec I am a mermaid, une fiction moderne et impétueuse.

 

I am a mermaid, KAHL éditions, 50 €, 112 p. 

© Alice Rosati© Alice Rosati

© Alice Rosati

© Alice Rosati© Alice Rosati

© Alice Rosati

© Alice Rosati

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
À l'instant   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
Il y a 8 heures   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet