« So it goes », un ouvrage délicat récompensé par le Prix Nadar

18 octobre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
« So it goes », un ouvrage délicat récompensé par le Prix Nadar

Le 15 octobre 2019, le jury du Prix Nadar Gens d’images a récompensé l’ouvrage So it goes de la photographe japonaise Miho Kajioka, publié aux (M) éditions. Une œuvre délicate inspirée par le temps et sa chronologie.

Le Prix Nadar Gens d’images récompense chaque année depuis 1955 un ouvrage consacré à la photographie contemporaine ou ancienne, édité en France. Le 15 octobre, un jury composé de personnalités du monde de l’édition et du 8e art a délibéré et sélectionné un nouveau lauréat. C’est l’œuvre de Miho Kajioka qui a fait l’unanimité. Un livre poétique et raffiné, représentatif des publications de the (M) editions, qui s’attachent à proposer à leurs lecteurs une expérience esthétique et sensorielle à chaque création. La photographe, née au Japon en 1973 a signé les images, texte et design du livre, donnant à voir un travail intime et singulier.

Jouer avec le sens du temps

Après avoir étudié la peinture au San Francisco Art Institute, Miho Kajioka s’est tournée vers le médium photographique. Elle entame finalement une carrière de journaliste pour la télévision, et laisse de côté le 8e art pendant dix ans. En 2011, le tremblement de terre et le tsunami qui frappent le Japon la marquent profondément, et la réalisation d’images s’impose alors comme un moyen de panser ces blessures.

Le livre So it goes présente un travail inspiré par les notions de temps, de mémoire et de lieu. Comme à son habitude, l’artiste puise dans son quotidien pour capturer des images intuitives et intemporelles. Inspirée par l’ouvrage Abattoir 5 ou la Croisade des enfants, écrit par Kurt Vonnegut en 1969, la photographe s’intéresse à la chronologie et au sens des événements. Dans le roman de l’auteur américain, le protagoniste possède le pouvoir de voyager dans le temps et de mener plusieurs existences. Son récit non linéaire mêle ainsi faits historiques et histoires abracadabrantes. Pour Miho Kajioka, la photographie intercepte et fige des instants – elle joue, par conséquent, avec le sens du temps. Un périple semblable à celui du héros d’Abattoir 5 prenant ici la forme d’une aventure poétique au cœur d’une délicate intimité.

Maurice, tristesse et rigolade, édité par Fisheye a été remarqué par le jury.

© Miho Kajioka / The (M) editions© Miho Kajioka / The (M) editions
© Miho Kajioka / The (M) editions© Miho Kajioka / The (M) editions
© Miho Kajioka / The (M) editions© Miho Kajioka / The (M) editions
© Miho Kajioka / The (M) editions© Miho Kajioka / The (M) editions

© Miho Kajioka / The (M) editions

Explorez
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
WhiteWall met en lumière l'œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
© Alexandre Souêtre / Courtesy of Whitewall
WhiteWall met en lumière l’œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
Le laboratoire WhiteWall met en avant, imprime et édite l'œuvre toute en noir et blanc de Alexandre Souêtre, grâce à un livre haut de...
14 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Yannig Hedel : l'équilibre subtil de l'ombre à la lumière
© Yannig Hedel
Yannig Hedel : l’équilibre subtil de l’ombre à la lumière
L'exposition De prime abord, accueillie par la Galerie Bigaignon, met en avant les premiers travaux de Yannig Hedel, des expérimentations...
13 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
© Lara Lussheimer
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
Lara Lussheimer et Sara Tontorova, nos coups de cœur de la semaine, sont toutes deux en quête de métaphores. La première les fait émerger...
19 février 2024   •