Agence MYOP : les animaux au cœur d’une vente de tirages ! 

20 novembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Agence MYOP : les animaux au cœur d’une vente de tirages ! 
"La soumission du chien face à l’être humain m’a toujours fasciné. Je pense que l’homme ou la femme ont besoin d’affirmer leur supériorité face à l’animal domestique, cela les rassure. Personnellement, j’ai toujours préféré la résistance féline de ma chatte Gigi." Toulouse, France, 2009 © Ulrich Lebeuf
« Si l’espèce canine dans son ensemble porte le doux nom scientifique de Canis lupus familiaris, on peut assurément douter du qualificatif “familiaris” pour les chiens mongols. Au pays de Gengis Khan, les portes des yourtes ne sont jamais verrouillées, afin d’accueillir l’étranger de passage. En dépit de cette tradition d’hospitalité, l’usage veut que ce dernier scande à distance “les chiens sont-ils attachés ?” pour prévenir de sa venue impromptue et s’assurer de ne pas se faire croquer, mais, aussi, pour ne pas risquer de surprendre ses hôtes dans des postures trop intimes. » Oulan-Bator, Mongolie, 2014 © Olivier Laban-Mattei

L’Agence MYOP organise une série de ventes de tirages sur des thématiques du quotidien. Et ce sont les animaux qui ont été sélectionnés comme thème du premier volet ! L’occasion parfaite d’acquérir ou d’offrir pour Noël, à petit prix, un tirage photographique.

Tout nouveau projet de l’Agence MYOP, Lieux communs propose de revisiter les archives des 21 photographes membres de l’agence à travers des ventes de tirages explorant, chacune leur tour, un genre de prime abord banal. Voitures, famille, nourriture ou vacances… Les thématiques varieront d’une collection à l’autre et mettront en lumière les sujets saisis au gré de nos vies, sans aucune prétention, sauf celle d’immortaliser ce que nous aimons au quotidien. Pour inaugurer ces collections, « animal » se dévoile comme le grand thème de ce premier chapitre.

Chats, chiens, araignées ou encore vaches, les animaux peuplent nos foyers, nos champs, nos forêts et apportent une dose d’amour inconditionnel dans nos quotidiens. À l’occasion de cette vente exceptionnelle, les photographes MYOP, entre autres Ed Alcock, Michel Slomka et Ulrich Lebeuf, ont plongé dans leurs archives pour choisir un cliché mettant en scène ces petites et grosses bêtes qui remplissent nos cœurs de bonheur. Au total, 21 tirages Fine Art signés, au format 20×25 cm, sont disponibles à la vente au prix de 100 euros jusqu’au 26 novembre. La livraison étant garantie avant le 15 décembre, c’est le moment de vous faire plaisir ou d’offrir un cadeau original et unique à vos proches pour Noël !  

Pour acquérir un tirage, c’est par ici

LaurenceGeai
« J’ai pris cette photo à Odessa (Ukraine) juste après le début de l’invasion russe en février 2022. La ville est morte, le centre ville historique est totalement barricadé. Devant l’opéra, je surprends ce moment, où le soldat tient son fusil de la main droite et caresse un chat noir et blanc de sa main gauche. C’est aussi ça la guerre. »
Odessa, Ukraine, 2022 © Laurence Geai
Gagra, Abkhazie, 2013 © Julien Pebrel
JulienPebrel
« Une lionne à Gagra, en Abkhazie, où elle a été amenée d’un zoo russe. Des touristes russes paient pour être photographiés avec elle. “On vient ici en vacances, ça coûte moins cher que d’aller à l’étranger comme en Ukraine”. Sacré lapsus. Les Abkhazes réclament la reconnaissance de leur indépendance, Tbilissi veut leur retour dans le giron de la Géorgie, les Russes se croient en Russie. »
Kernascléden, France, 2017 © Ed Alcock
EdAlcock
« Brrr… Il fait froid ici, dans la crypte qui se trouve sous la minuscule chapelle de Kernascléden, en Bretagne. Et, comme il se doit, cet endroit lugubre est peuplé de chauves-souris. Chaque fois que mon flash se déclenche, elles se réveillent et tournoient autour de ma tête. “Scooby, Dooby Doooo, où es-tu ?”  »
Savoie, France, 2023 © Michel Slomka
À lire aussi
MYOP in Arles 2023 : un manifeste sur l’importance de faire foule
© Stéphane Lagoutte / MYOP
MYOP in Arles 2023 : un manifeste sur l’importance de faire foule
À l’occasion des Rencontres d’Arles, les photographes de l’agence MYOP présentent leurs visions du monde au Printemps. Articulées…
04 juillet 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Contenu sensible
Ukraine, Fragments : les photographes de MYOP retracent un an de conflit
Chernihiv, Ukraine, avril 2022. Enquête dans les zones au Nord de Kiev après le retrait des forces russes. © Adrienne Surprenant / MYOP
Ukraine, Fragments : les photographes de MYOP retracent un an de conflit
Ce vendredi 8 septembre sortira Ukraine, Fragments, un livre collectif proposé par MYOP. Dans des approches qui leur sont propres, six…
07 septembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Back to Black : l’agence MYOP voit le monde en noir et blanc
Back to Black : l’agence MYOP voit le monde en noir et blanc
Du 4 au 11 juillet 2021, l’agence MYOP investit trois espaces en cité arlésienne. À la Galerie Henri Comte, les photographes…
05 juillet 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
© Nancy Jesse
Fotohaus Bordeaux 2024 : appréhender le littoral et ses territoires autrement
En ce mois d’avril, la ville de Bordeaux célèbre le 8e art. Parmi les nombreuses expositions à découvrir figure Fotohaus Bordeaux, qui...
11 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de Maxime Riché : après le drame, l’ironie des publicitaires
© Maxime Riché
Dans l’œil de Maxime Riché : après le drame, l’ironie des publicitaires
Cette semaine, plongée dans l’œil de Maxime Riché. Dans Paradise, projet que nous vous présentons sur les pages du Fisheye #64, le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Mesnographies 2024 : un voyage photographique conscient et engagé
© Charles Thiefaine
Mesnographies 2024 : un voyage photographique conscient et engagé
Du 1er juin au 14 juillet, se tient l’édition 2024 des Mesnographies, le festival international de photographie se déroulant dans le...
03 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Focus #71 : Sophie Alyz et les oiseaux qui prennent le train
04:54
© Fisheye Magazine
Focus #71 : Sophie Alyz et les oiseaux qui prennent le train
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Sophie Alyz traite, avec Beak, de l’impact de l’homme sur son environnement au travers...
27 mars 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Bodyland : déluge de chairs
© Kristina Rozhkova
Bodyland : déluge de chairs
C’est l’Amérique contemporaine que Kristina Rozhkova photographie dans sa série Bodyland. Une Amérique de la peau orange comme le...
12 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
© Robin Lopvet
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
Du 17 février au 5 mai 2024, Robin Lopvet présente sept séries qui ont toutes en commun l’utilisation de la retouche numérique et/ou de...
11 avril 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas