Aliki Christoforou et Charles Thiefaine lauréat·es de la Bourse Ronan Guillou

20 mai 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
Aliki Christoforou et Charles Thiefaine lauréat·es de la Bourse Ronan Guillou

Lancée dans le cadre du programme CIVIS MARITIMUS – mêlant art et préoccupations environnementales –, sous l’impulsion de l’association Eyes Wide Open, la Bourse Ronan Guillou a été décernée à deux artistes : Aliki Christoforou et Charles Thiefaine. Iels bénéficient de 4 000€ pour mener à bien leur projet respectif.

Après la Bourse du 1er livre photo, l’association Eyes Wide Open – entitée du label The Eyes – lance son nouveau programme intitulé CIVIS MARITIMUS. Soutenu par Montpellier 2028 (capitale européenne de la Culture), ImageSingulières, les Rencontres photographiques Face à la Mer et la Mairie de Sète, ce projet entend explorer par les arts visuels la relation de l’homme à la mer. Plus loin encore, il souhaite mettre en lien la ville de Sète avec d’autres rives de la Méditerranée afin de dévoiler les enjeux grandissant de la préservation des mers et océans, tout en consolidant une identité européenne artistique forte. La Bourse Ronan Guillou, baptisée en hommage au photographe français disparu en 2022, est le premier volet de ce programme. Pour cette première édition, c’est sur la région Occitanie que les photographes candidat·es ont dû se pencher en proposant des projets photographiques engagés, mettant en lumière des aspects pluriels du territoire.

À l’issue de la délibération, le jury a désigné Aliki Christoforou et Charles Thiefaine, lauréat·es de cette année. Iels bénéficient de 4 000€ et d’un hébergement à Sète pour mener à bien leur projet respectif. La livraison finale des éléments est attendue au plus tard le 31 juillet 2023. Les résultats seront ensuite dévoilés lors d’évènements à Sète puis à Tanger, en octobre et décembre 2023.

De la subtilité des mers

Photographe et plasticienne belgo-grecque, Aliki Christoforou s’est consacrée à la photographie après avoir exercée en tant qu’architecte et scénographe. S’imprégnant de ses deux cultures, l’artiste articule son travail autour de problématiques écologiques et sociales, en y apportant des teintes oniriques. Spéculations liquides, son projet développé pour la Bourse cherche à élargir notre compréhension de la mer et de ce qu’elle recycle. En se penchant sur la prolifération des méduses sur le bassin méditerranéen, elle nous parle du moment de bascule entre l’ère historique et l’ère de l’anthropocène : celle des proliférations.

Vivant entre la France et le Moyen-Orient, d’où il réalise ses projets artistiques, Charles Thiefaine s’arme d’un regard singulier sur les territoires marqués, notamment par les périodes de conflits, afin de créer des séries sensibles et narrativement fortes. Le projet déployé pour la Bourse, intitulé L’île au trésor, s’attache à représenter l’île de Thau, quartier populaire du nord de Sète. En allant à la rencontre de ses habitant·es, Charles Thiefaine dressera un portrait touchant de ce territoire cosmopolite et métissé. Deux séries aux frontières du documentaire et de l’abstraction, emplies de marées et mirages.

© Aliki Christoforou

© Aliki Christoforou© Aliki Christoforou

© Aliki Christoforou

© Charles Thiefaine© Charles Thiefaine

© Charles Thiefaine

Image d’ouverture © Charles Thiefaine

Explorez
Œuvres de fiction : la séance de rattrapage Focus !
© Henri Kisielewski
Œuvres de fiction : la séance de rattrapage Focus !
L’été et les vacances qui l’accompagnent s’imposent bien souvent comme un moment propice pour se laisser porter par des œuvres de...
24 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #463 : tout feu tout flamme
© Anass Ouaziz / Instagram
La sélection Instagram #463 : tout feu tout flamme
Le soleil brûle dans notre sélection Instagram de la semaine. Les flammes se déchaînent, les briquets s’allument, et les lueurs rouges...
16 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Laia Abril expose les violences faites aux femmes
On Abortion, Obstetric violence © Laia Abril
Laia Abril expose les violences faites aux femmes
A History of Misogyny – trilogie ambitieuse signée Laia Abril – révèle un portrait complexe et glaçant des violences sociétales faites...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Œuvres de fiction : la séance de rattrapage Focus !
© Henri Kisielewski
Œuvres de fiction : la séance de rattrapage Focus !
L’été et les vacances qui l’accompagnent s’imposent bien souvent comme un moment propice pour se laisser porter par des œuvres de...
24 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le rôle d’une vie : la Collection Lambert célèbre la galerie gb agency
© Elina Brotherus
Le rôle d’une vie : la Collection Lambert célèbre la galerie gb agency
Après la fermeture de la galerie gb agency en 2023, la Collection Lambert à Avignon entend rendre hommage à cette institution novatrice...
24 juillet 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
© Chloé Lamidey
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
Chiens, chats, ours, éléphants ou encore pigeons, apprivoisés, sauvages ou même espions, parmi les séries présentées sur les pages de...
23 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine