Calcutta, un nouveau « Portrait de Ville » par Siân Davey

24 octobre 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Calcutta, un nouveau « Portrait de Ville » par Siân Davey

La photographe Siân Davey, lauréate du Prix Virginia 2016 présentera son nouvel ouvrage Calcutta, paru dans la collection « Portraits de Villes » aux éditions be-pôles le mercredi 24 octobre à 19h, à l’Espace Oppidum, à Paris. Une représentation complexe et colorée de la ville indienne.

Créé par Sylvia Schildge, photographe plasticienne, en 2012, le Prix Virginia récompense tous les deux ans une photographe professionnelle, en lui offrant notamment une carte blanche dans la collection « Portraits de Villes » aux éditions be-pôles. C’est Siân Davey, lauréate 2016 qui est conviée à l’Espace Oppidum ce mercredi 24 octobre à 19h pour présenter son nouvel ouvrage. Nous connaissions déjà le travail de la photographe d’origine britannique, notamment sa série Martha, dédiée à sa belle-fille. Pourtant, son livre, Calcutta, s’éloigne du cercle familial.

Aux côtés de Caroline Broué, journaliste, productrice et membre du Jury du Prix Virginia 2018, Siân présentera ce nouveau périple dans la ville indienne. La collection « Portraits de Villes » compte désormais 37 livres, présentant différents regards de photographes, posés sur les lieux de leur choix. De Londres à Los Angeles en passant par Dubaï, mais aussi Chamonix, Asmara ou Toulon, « Portraits de Villes » capte des atmosphères et propose une vision singulière de ces villes plus ou moins parcourues. Une collection qui parlera à tous les globe-trotteurs.

© Siân Davey

© Siân Davey© Siân Davey

© Siân Davey

© Siân Davey
© Siân Davey© Siân Davey

© Siân Davey

© Siân Davey

Explorez
Les images de la semaine du 25.09.23 au 01.10.23 : intimités plurielles 
© Brea Souders
Les images de la semaine du 25.09.23 au 01.10.23 : intimités plurielles 
Dans le récap' de la semaine, retrouvez les images de Paola Paredes, Pauline Alioua, Francesco Merlini, Fernanda Tafner et Brea Souders !
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Rolling Paper #5 :  Pauline Alioua ou la vie fragile
© Pauline Alioua
Rolling Paper #5 : Pauline Alioua ou la vie fragile
Pauline Alioua, photographe marseillaise, a conçu cette année Fragile (handle with care), un fanzine de 28 pages, à découvrir au festival...
28 septembre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Fernanda Tafner : les sacrifices qui nous définissent
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : les sacrifices qui nous définissent
Inspirée par l’histoire de sa tante et ses nombreux sacrifices, l’artiste Fernanda Tafner compose Elide, raconte-moi tes rêves. Une...
26 septembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
L'introspection familiale de Brandon Tauszik
© Brandon Tauszik, Fifteen Vaults
L’introspection familiale de Brandon Tauszik
Le photographe et cinéaste, Brandon Tauszik raconte une pérégrination familiale à la suite d’un deuil dans son livre Fifteens Vaults.
22 septembre 2023   •  
Écrit par Lucie Guillet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 25.09.23 au 01.10.23 : intimités plurielles 
© Brea Souders
Les images de la semaine du 25.09.23 au 01.10.23 : intimités plurielles 
Dans le récap' de la semaine, retrouvez les images de Paola Paredes, Pauline Alioua, Francesco Merlini, Fernanda Tafner et Brea Souders !
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Zuzana Pustaiová joue de l’accordéon avec les stéréotypes 
One I Love You © Zuzana Pustaiová
Zuzana Pustaiová joue de l’accordéon avec les stéréotypes 
Son format intrigue et son contenu attire l’œil, le livre "One Day Every Day" de l’artiste slovaque Zuzana Pustaiová se compose de...
30 septembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Prix IWPA 2023 : une édition marquée par l’engagement des lauréates
© Lee-Ann Olwage
Prix IWPA 2023 : une édition marquée par l’engagement des lauréates
Cette année, 1870 autrices venues de 116 pays différents ont candidaté au Prix IWPA. Un succès retentissant pour l’événement souhaitant...
29 septembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Erli Grünzweil objets et  histoires farfelues
© Erli Grünzweil
Erli Grünzweil objets et histoires farfelues
Installé à Vienne, Erli Grünzweil compose en images ce qu’il conçoit comme son « monde intermédiaire ». Un lieu incertain, où « tout est...
29 septembre 2023   •  
Écrit par Ana Corderot