Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d’espoir

28 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d'espoir
© Dana Tentea / Courtesy of Galerie Triangle
© Nicolas Serve / Courtesy of Galerie Triangle
© Dana Tentea / Courtesy of Galerie Triangle

Du 1er au 14 juillet, dans le cadre des Rencontres d’Arles, la Galerie Triangle consacre une exposition à la cause environnementale, et tente d’instiller, dans les constats alarmants du présent, un peu de poésie. Sept artistes – dont un duo – d’horizons divers construisent ensemble Change, conçue comme un journal intime documentaire, qui mêle photographies, collages et installations

« “Le soleil s’écrase, il frappe à notre porte, il nous assoit, nous rend malades, nous dessèche, cache-toi et CHANGE. À nos frontières il désertise, à nos vacances il détruit tout. Les éléments s’affolent, se déchainent, avertissent, punissent, déversent leur puissance indéniable, nous rendent tout petit, tout petit que nous sommes. Ils nous survivront, mais toi… CHANGE / J’étouffe. Ta beauté suprême ne suffit plus à nous convaincre, nos petites habitudes, nos grands coups de gueule, nos larmes inaudibles, nos angoisses permises. Nous suffis-tu alors ? CHANGE […] », écrit Nadège Tixier-Lamaison, directrice de la Galerie Triangle dans le texte qui présente l’exposition. Une manière authentique et juste d’introduire les œuvres qui la composent. Des œuvres aux sensibilités modernes et aux styles documentaires éclectiques, des œuvres qui nous introduisent à des terres en proie aux ravages climatiques, que certain·es luttent pour continuer à faire exister, que d’autres exploitent et dégradent pour leur bénéfice. 

Les sensibilités qui résonnent

Dana Tentea évoque les femmes marocaines qui, pour assurer leur propre indépendance, cultivent des roses, dans un climat où la sécheresse s’installe progressivement. Les travaux du collectif Phosphore racontent la richesse de l’eau potable, denrée rare qui fait l’objet de pressions économiques importantes. Théo Giacometti s’intéresse pour sa part aux flots qui submergent la Camargue, sa vie, ses souvenirs et son futur, dans Pour qui chanteront les sirènes ? – dont le livre photo sera présenté du 2 au 7 juillet, et le film projeté lors de la Nuit de l’année le 6 juillet à Arles. Maximé Riché, qui s’est rendu à Paradise en Californie, ville ravagée par des flammes meurtrières en 2018, a rencontré celleux qui tentent d’y reconstruire un avenir. Son livre à venir, Paradise, sera en précommande du 2 au 14 juillet. Nicolas Serve, quant à lui, réalise un parallèle entre nos tornades intérieures et celles qui détruisent tout sur leur passage. Tobias Canales, enfin, ramène la chaleur étouffante et la sécheresse des villages désertés d’Espagne, dans une série argentique en noir et blanc intitulée España Vacía.

© Tobias Canales / Courtesy of Galerie Triangle

Chaque jour, vous pourrez rencontrer un·es des photographes exposé·es pour une visite guidée de l’exposition, ainsi que des signatures des livres de Théo Giacometti et Maxime Riché. Vous pourrez également découvrir le film photographique de l’exposition en avant-première lors de sa projection sur les quais de la Roquette, le 2 juillet à 22h. Un apéropodcast en partenariat avec Les Voix de la Photo et Marine Lefort, en lien avec le changement climatique, sera ouvert le 3 juillet à 18h. Le vernissage de l’exposition se déroulera à l’occasion de la Nuit de la Roquette, le 4 juillet à 19h.

© Théo Giacometti / Courtesy of Galerie Triangle
© Nicolas Serve / Courtesy of Galerie Triangle

© Collectif Phosphore, Acquad’oro / Courtesy of Galerie Triangle
© Théo Giacometti / Courtesy of Galerie Triangle
© Théo Giacometti / Courtesy of Galerie Triangle
© Maximé Riché, Paradise / Courtesy of Galerie Triangle
© Collectif Phosphore, Sarah Witt et Matthieu Fares, Acquad’oro / Courtesy of Galerie Triangle
À lire aussi
Maxime Riché : sous les cendres renaîtra Paradise
© Maxime Riché
Maxime Riché : sous les cendres renaîtra Paradise
Dans « Paradise », Maxime Riché révèle les ravages des mégafeux ayant eu lieu en novembre 2018 et en juillet 2021 dans le comté de Butte en…
10 novembre 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
« Inciter tout le monde à prendre part à la transition écologique »
« Inciter tout le monde à prendre part à la transition écologique »
À l’occasion de l’exposition La Pêche durable au-delà des clichés, où Camille Vaugon et Théo Giacometti présentent leurs photos…
03 juin 2021   •  
Écrit par Eric Karsenty
Explorez
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
© Myrto Papadopoulos
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
Jusqu’au 3 novembre, l’Abbaye de l’Épau présente Dans les herbes hautes, une série d’expositions contemplatives qui ont lieu dans son...
27 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin