Dans l’œil de Toni Monné Campañà : porter l’espoir dans le chaos de la guerre civile

14 août 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l'œil de Toni Monné Campañà : porter l’espoir dans le chaos de la guerre civile
Milicienne sur une barricade au carrefour des Ramblas et de la Calle Hospital, 25 juillet 1936 © Arxiu Campañà
ToniMonnéCampañà
« Si nous regardons la photo de plus près, nous remarquons que son ventre est légèrement arrondi : elle portait l’espoir, elle était enceinte. »

Cette semaine, plongée dans l’œil de Toni Monné Campañà, petit-fils du photographe Antoni Campañà. Jusqu’au 24 septembre 2023, le Pavillon Populaire de Montpellier accueille les images méconnues de la guerre d’Espagne de son grand-père. À cette occasion, pour Fisheye, il revient sur l’un de ses tirages les plus célèbres et nous en révèle les secrets.

« À mes yeux, la photographie la plus représentative de cette exposition est celle de la milicienne anarchiste sur une barricade au carrefour des Ramblas et de la Calle Hospital. On voit cette jeune femme qui sourit avec le drapeau anarchiste FAI CNT [le regroupement des syndicats de la Fédération Anarchiste Ibérique et de la Confédération nationale du travail, NDLR]. Elle a été prise le 25 juillet 1936 qui est un jour de révolution sociale important pour Barcelone. C’est à ce moment-là qu’Hitler et Mussolini envoient des avions pour les troupes franquistes et donnent un avantage décisif aux putschistes. Le même jour, Léon Blum a été forcé par le Parlement français à ne plus approuver la vente d’armes aux Républicains qu’il soutenait pourtant. Ces interventions ont changé le destin de la guerre civile espagnole.

Le 25 juillet 1936 représente donc un moment historique très spécial et ce cliché nous parle de beaucoup de choses. Il faut savoir que les commissariats de propagande de la FAI CNT l’ont énormément utilisé. Il figurait, par exemple, sur une série de cartes postales qui s’appelait La Lutte à Barcelone. Plus tard, on l’a également retrouvé sur Internet, dans des campagnes de lutte antifasciste, anarchiste, pour les droits de femmes… Ce tirage suscite la réflexion, notamment sur l’utilisation d’une photo, sur le moment où le ou la photographe perd le contrôle de son image. Personne ne savait alors qu’elle était d’Antoni Campañà.

À la fin d’une exposition que nous avions organisée pour présenter cette partie de l’œuvre méconnue de mon grand-père au Musée national d’art de Catalogne, un couple français est venu nous voir et nous a dit connaître la milicienne de cette image. Elle s’appelait Anita Garbín Alonso. Elle est née en 1915 à Almería, en Andalousie, et elle est décédée en 1977 à Béziers, où elle vivait en exil. Si nous regardons la photo de plus près, nous remarquons que son ventre est légèrement arrondi : elle portait l’espoir, elle était enceinte. C’est une histoire fantastique, et certainement la chose la plus touchante qui m’est arrivée depuis la redécouverte de ces boîtes rouges. »

À lire aussi
Les troublantes archives de la guerre d’Espagne d’Antoni Campañà
Vue de l’assistance à la réunion unitaire communiste-socialiste-anarchiste dans les arènes La Monumental de Barcelone, 25 octobre 1936 © Arxiu Campañà.
Les troublantes archives de la guerre d’Espagne d’Antoni Campañà
Jusqu’au 24 septembre 2023, le Pavillon Populaire consacre une exposition d’envergure à Antoni Campañà et, plus particulièrement, à ses…
19 juillet 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de Laia Abril : s’évanouir pour un génocide
© Laia Abril / Courtesy Galerie les Filles du Calvaire
Dans l’œil de Laia Abril : s’évanouir pour un génocide
Cette semaine, plongée dans l’œil de Laia Abril. Exposée jusqu’au 1er octobre au Musée de l’Élysée, la photographe y présente On Mass…
24 juillet 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
À Arles : les femmes photographes dans le viseur de la rédaction
© Cristina De Middel. Revenir à nouveau [Volver Volver], série Voyage au centre, 2021. Avec l’aimable autorisation de l’artiste / Magnum Photos
À Arles : les femmes photographes dans le viseur de la rédaction
En parallèle de ses articles sur la 55e édition des Rencontres d’Arles, qui se tiendra jusqu’au 29 septembre 2024, la rédaction...
11 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin