Kalliope Amorphous et l’aura floue des émotions fugitives

12 décembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Kalliope Amorphous et l’aura floue des émotions fugitives
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous

« Je me considère comme une artiste utilisant le boîtier en tant qu’outil plutôt que comme une photographe. C’était juste un autre procédé technique, à la manière d’un pinceau ou d’un instrument de musique », explique Kalliope Amorphous, qui a toujours éprouvé une certaine inclination pour la création artistique. Embrassant la beauté de l’imperfection, cette adepte du mouvement intentionnel de la caméra tisse un lien entre le flou et les états d’âme qui nous traversent. « Ce sont souvent ces détails subtils qui insufflent de la vie et de l’authenticité à une image. L’environnement qui nous entoure est rarement tout à fait immobile ou net, et il en va de même pour nos émotions », assure-t-elle. À l’aide de miroirs, de surfaces réfléchissantes et d’engins de toutes sortes, fabriqués par ses soins, elle érige un monde où les silhouettes s’étirent jusqu’à la distorsion. Leurs contours imprécis semblent avoir été tracés dans la précipitation et renvoient à cette sensation fugace que l’artiste entend immortaliser. « En acceptant l’idée que les photographies n’ont pas besoin d’être parfaites, je me libère et me concentre sur la résonnance émotionnelle de mon travail plutôt que sur une exécution technique au pixel près », poursuit-elle. En résultent alors des compositions habitées par le temps, la mémoire et les projections de celui ou celle qui regarde. 

© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
© Kalliope Amorphous
À lire aussi
Solitude floue : les paradoxes nébuleux d'Aleksandr Babarikin
Solitude floue : les paradoxes nébuleux d’Aleksandr Babarikin
Visages déformés, silhouettes sibyllines, contrées oniriques ou villes nébuleuses… Le photographe biélorusse Alexander Babarikin compose…
02 février 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #411 : flou artistique
© Irena Menk / Instagram
La sélection Instagram #411 : flou artistique
Et si l’on tentait d’échapper au règne d’une netteté de l’image toujours plus poussée ? Notre sélection Instagram #411 s’intéresse aux…
18 juillet 2023   •  
Écrit par Lucie Guillet et Milena Ill
Explorez
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Notre sélection de livres photo consacrés à la communauté LGBTQIA+
© Momo Okabe
Notre sélection de livres photo consacrés à la communauté LGBTQIA+
Dans le prolongement de Fisheye #65, tout juste sorti en kiosque, nous avons sélectionné une série d’ouvrages photographiques consacrés à...
14 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #454 : un message d'absence
© Luma Koklova / Instagram
La sélection Instagram #454 : un message d’absence
L’absence évoque souvent un sentiment de vide, mais il peut aussi faire écho à un sentiment d’apaisement, de nature, ou de calme....
14 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas