Katya Kalyska ou la texture des émotions

16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Katya Kalyska ou la texture des émotions
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska

« Il y a un sentimentalisme dans la photographie », souligne Katya Kalyska, au détour du récit de sa première rencontre avec le médium. Enfant, elle se souvient observer son père – un passionné – immortaliser tout ce qui l’entourait. Le procédé technique, qu’elle ne parvenait pas à comprendre, exerçait en elle une fascination qui ne l’a jamais quittée. Dans ce sillage, l’artiste autodidacte porte désormais une attention particulière aux éléments qui ornementent la banalité des jours. « Je m’efforce de souligner l’importance du quotidien en capturant la beauté et l’émerveillement qui existent dans l’ordinaire. La vie, parfois si complexe, difficile et injuste, a du charme et beaucoup de mystère. C’est dans les petits moments, les interactions fugaces et les détails que son essence se révèle », déclare-t-elle. Des mains enlacées qui suggèrent un baiser, un regard rivé sur le lointain, une vague caressant le rivage ou le souffle du vent dans une chevelure… Ses compositions font la part belle à la texture, aux contours flous et aux jeux d’ombres et de lumière afin d’éveiller les sens et susciter l’émotion. Avec pudeur et poésie, la photographe biélorusse invite ainsi celui ou celle qui contemple « à laisser son esprit dériver ».

© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
© Katya Kalyska
À lire aussi
Mikael Siirilä : en narration suspendue
Mikael Siirilä : en narration suspendue
Passionné par les techniques d’impression, Mikael Siirilä, artiste venu d’Helsinki crée, dans sa chambre noire, des images…
10 janvier 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Mettre en image l'amour : Fisheye multiplie les déclarations
© Momo Okabe
Mettre en image l’amour : Fisheye multiplie les déclarations
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent…
14 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Explorez
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine