K’olektsia : les écrins géorgiens collectés en route

28 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
K'olektsia : les écrins géorgiens collectés en route
© Marine Billet
© Marine Billet

De son road trip en Géorgie, Marine Billet rapporte des souvenirs inoubliables, des panoramas brumeux aux décors plus intimes. Autant de « secrets » qu’elle grave dans son esprit et immortalise de son boîtier.

« C’est un voyage prévu depuis quatre ans, qui a sans cesse été reporté », confie Marine Billet. Et puis un jour, accompagnée de son petit ami, elle part, en direction de la Géorgie. Le pays, relativement épargné par le tourisme de masse, la fascine. Dans un 4×4 aménagé, elle se lance à la découverte des paysages, le long des routes désertes, tandis que des vies et des espaces inconnus défilent sous ses yeux. « On peut traverser le pays en une journée, c’est assez pratique. En ce temps, on s’imprègne des influences de l’Arménie, de l’Azerbaïdjan, de la Turquie, de la Russie et des panoramas de la mer noire », précise-t-elle. Malgré la frustration d’observer des scènes par la vitre, incapable de les saisir, lancée à pleine vitesse, elle parvient à extraire des espaces des capsules d’émotions aussi intenses qu’intimes. Un rayon de soleil sur un tapis tissé, la blancheur d’une nappe accueillant un déjeuner, les montagnes à perte de vue, les nervures d’une feuille, le pelage d’une vache… Jouant avec les nuances et les textures, Marine Billet compose son propre journal visuel, ancrant dans chaque cliché des souvenirs d’un voyage longtemps désiré. Alors, malgré la solitude du périple et l’envie de nouer des liens, malgré les imprévus et les accidents, la magie opère. Elle apparaît dans les yeux d’un vieil homme rencontré dans un brouillard enneigé, au fond d’un bol d’une soupe chaude venant réchauffer les mains ou face au rouge vif d’une balle perdue dans un ruisseau. Autant d’éléments qui nourrissent la pratique de l’autrice : « cela me fait penser à une scène très classique : lorsqu’on marche seul·e sur une plage, perdu·e dans ses pensées. Le long de la promenade, on ramasse des bouts de bois flotté, des galets, du verre dépoli, mais pourquoi ? Est-ce justement pour se souvenir de ce moment ? Se souvenir de cet endroit ? », s’interroge-t-elle.

© Marine Billet
© Marine Billet

© Marine Billet
© Marine Billet

© Marine Billet

© Marine Billet

© Marine Billet

© Marine Billet

© Marine Billet

© Marine Billet
© Marine Billet

À lire aussi
L’âme de Bachevo
L’âme de Bachevo
En vacances en Bulgarie, dans la petite ville de Bachevo, la photographe Marine Billet est séduite par la beauté singulière des lieux. En…
04 décembre 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Alexandre Bagdassarian raconte les cicatrices d’une jeunesse arménienne
© Alexandre Bagdassarian
Alexandre Bagdassarian raconte les cicatrices d’une jeunesse arménienne
Jusqu’au 2 décembre, Le Bleu du ciel présente La couleur de la grenade, une exposition d’Alexandre Bagdassarian. Par ce projet…
24 octobre 2023   •  
Écrit par Costanza Spina
Explorez
La sélection Instagram #463 : tout feu tout flamme
© Anass Ouaziz / Instagram
La sélection Instagram #463 : tout feu tout flamme
Le soleil brûle dans notre sélection Instagram de la semaine. Les flammes se déchaînent, les briquets s’allument, et les lueurs rouges...
16 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d'Uraguchi Kusukazu
© Uraguchi Kusukazu. Au large, 1974. Avec l’aimable autorisation d’Uraguchi Nozomu.
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d’Uraguchi Kusukazu
Des photographies inédites de la monumentale archive d’Uraguchi Kusukazu prennent vie aux Rencontres d’Arles. Le photographe japonais a...
04 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
Il y a 4 heures   •  
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
© Pascal Sgro
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
Cette semaine, les photographes de Fisheye s’intéressent aux différents aspects du feu, et ce, de manière littérale comme figurée.
21 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
20 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
© Ludivoca De Santis
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
Collections d’images venues de rêves lucides, Onironautica de Ludovica De Santis interroge, au travers de mises en scène intrigantes...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas