La sélection Instagram #438 : vers le large

La sélection Instagram #438 : vers le large
© Alina Esterkina / Instagram

Dans nos esprits, on attend qu’une chose : que l’hiver tire sa révérence. Mais en attendant les beaux jours, notre sélection Instagram #438 nous invite à prendre le large, et nous procure un sentiment de paix et d’évasion.

@tyldvs

Au fin fond du Sahara ou dans une salle de concert, dans une obscurité franche ou par le pouvoir d’une lumière magnifiante, Vincent, qui est derrière le compte @tyldvs, absorbe et rêve le monde qui se présente à lui. Originaire de Galice, il renouvelle sans cesse sa pratique, en sachant conserver, toujours, un regard gai et malicieux.

© @tyldvs / Instagram
© @tyldvs / Instagram

@letowave

La pratique de Julie Legrand se distingue par des expérimentations audacieuses – bains de café et de liquide vaisselle ou même de fruits confits, ou tout simplement plongées dans l’eau de l’océan – , le plus souvent sur pellicules périmées. Le grain sublime qui habille ses clichés d’atmosphères éthérées marque à coup sûr la mémoire.

© Julie Legrand / Instagram
© Julie Legrand / Instagram

@edu_covelo

Architecte d’intérieur et photographe, Edu Covelo étudie la lumière et la matière, qui lui servent à raconter des histoires. Son sens de la composition et de la sobriété, combiné à un regard percutant sur les détails, élève sa pratique à un niveau de maîtrise fascinant.

© Edu Covelo / Instagram
© Edu Covelo / Instagram

@mooninmulder

Installé à Poitiers, Benjamin Girault est un photographe qui a le souci du détail, de l’éclairage et de la composition. L’artiste utilise notamment la lumière de l’heure dorée et de l’heure bleue, qui confère à ses images une douceur et une certaine nostalgie, renforcée par des couleurs pastel, vintage ou dans des valeurs de gris. Un style qui n’est pas sans rappeler l’esthétique américaine des années 1960 et qui saura vous ravir !

© Benjamin Girault / Instagram
© Benjamin Girault / Instagram

@ph.alinaester

Alina Esterkina aime partager le regard singulier qu’elle porte sur le monde qui l’entoure. Israël, la Russie et la Géorgie sont les pays où elle réalise des portraits au style baroque. Ses mises en scènes originales, tantôt en intérieur, tantôt en extérieur, prennent place au cœur d’une nature au ciel souvent sombre et menaçant.

© Alina Esterkina / Instagram
© Alina Esterkina / Instagram
À lire aussi
La sélection Instagram #437 : impression cyanotype
© Morgan Bisson / Instagram
La sélection Instagram #437 : impression cyanotype
Notre sélection Instagram de la semaine est une ode au cyanotype et aux possibilités qu’il offre ! Laissez-vous porter par un voyage…
16 janvier 2024   •  
La sélection Instagram #436 : déployer ses pétales
© Thomas Vandenberghe / Instagram
La sélection Instagram #436 : déployer ses pétales
Pour se lancer dans cette nouvelle année, qu’on vous souhaite florissante et que nous espérons plus désirable que la précédente, notre…
09 janvier 2024   •  

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine