La sélection Instagram #438 : vers le large

La sélection Instagram #438 : vers le large
© Alina Esterkina / Instagram

Dans nos esprits, on attend qu’une chose : que l’hiver tire sa révérence. Mais en attendant les beaux jours, notre sélection Instagram #438 nous invite à prendre le large, et nous procure un sentiment de paix et d’évasion.

@tyldvs

Au fin fond du Sahara ou dans une salle de concert, dans une obscurité franche ou par le pouvoir d’une lumière magnifiante, Vincent, qui est derrière le compte @tyldvs, absorbe et rêve le monde qui se présente à lui. Originaire de Galice, il renouvelle sans cesse sa pratique, en sachant conserver, toujours, un regard gai et malicieux.

© @tyldvs / Instagram
© @tyldvs / Instagram

@letowave

La pratique de Julie Legrand se distingue par des expérimentations audacieuses – bains de café et de liquide vaisselle ou même de fruits confits, ou tout simplement plongées dans l’eau de l’océan – , le plus souvent sur pellicules périmées. Le grain sublime qui habille ses clichés d’atmosphères éthérées marque à coup sûr la mémoire.

© Julie Legrand / Instagram
© Julie Legrand / Instagram

@edu_covelo

Architecte d’intérieur et photographe, Edu Covelo étudie la lumière et la matière, qui lui servent à raconter des histoires. Son sens de la composition et de la sobriété, combiné à un regard percutant sur les détails, élève sa pratique à un niveau de maîtrise fascinant.

© Edu Covelo / Instagram
© Edu Covelo / Instagram

@mooninmulder

Installé à Poitiers, Benjamin Girault est un photographe qui a le souci du détail, de l’éclairage et de la composition. L’artiste utilise notamment la lumière de l’heure dorée et de l’heure bleue, qui confère à ses images une douceur et une certaine nostalgie, renforcée par des couleurs pastel, vintage ou dans des valeurs de gris. Un style qui n’est pas sans rappeler l’esthétique américaine des années 1960 et qui saura vous ravir !

© Benjamin Girault / Instagram
© Benjamin Girault / Instagram

@ph.alinaester

Alina Esterkina aime partager le regard singulier qu’elle porte sur le monde qui l’entoure. Israël, la Russie et la Géorgie sont les pays où elle réalise des portraits au style baroque. Ses mises en scènes originales, tantôt en intérieur, tantôt en extérieur, prennent place au cœur d’une nature au ciel souvent sombre et menaçant.

© Alina Esterkina / Instagram
© Alina Esterkina / Instagram
À lire aussi
La sélection Instagram #437 : impression cyanotype
© Morgan Bisson / Instagram
La sélection Instagram #437 : impression cyanotype
Notre sélection Instagram de la semaine est une ode au cyanotype et aux possibilités qu’il offre ! Laissez-vous porter par un voyage…
16 janvier 2024   •  
La sélection Instagram #436 : déployer ses pétales
© Thomas Vandenberghe / Instagram
La sélection Instagram #436 : déployer ses pétales
Pour se lancer dans cette nouvelle année, qu’on vous souhaite florissante et que nous espérons plus désirable que la précédente, notre…
09 janvier 2024   •  

Explorez
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
© Thomas Pendeliau
Niort : la Jeune Photographie imagine le monde d’après
Pour leur trentième anniversaire, les Rencontres de la Jeune Photographie Internationale de Niort nous invitent à réfléchir au monde...
06 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine