Laurent Lafolie à Transfo : en quête d’un monde sensible

05 octobre 2023   •  
Écrit par Costanza Spina
Laurent Lafolie à Transfo : en quête d’un monde sensible
© Marc Domage
© Marc Domage
© Marc Domage
© Marc Domage

Jusqu’au 28 octobre, Transfo, l’espace d’exposition d’Emmaüs Solidarité, accueille Missingu, une installation de Laurent Lafolie. Par un jeu de tissus et de transparences, elle nous confronte à des portraits frontaux, qui interrogent la possibilité d’une société sensible.

Transfo est un espace unique dans son genre. Fondé par Emmaüs Solidarité dans le 10e arrondissement de Paris, il est au cœur d’un centre d’hébergement d’urgence. La programmation tourne, depuis toujours autour de la création contemporaine, la lutte contre l’exclusion et l’engagement citoyen. Jusqu’au 28 octobre, le centre accueille Missingu (2010-2023), une exposition de Laurent Lafolie, artiste emblématique d’un courant de contre-culture photographique. Ses œuvres jouent avec notre perception et modifient notre rapport à l’image, en le rendant multisensoriel. De simples tirages, elles deviennent des véritables installations. C’est donc sous la verrière de Transfo que Lafolie installe ces visages en suspension, flottant sur un tissu transparent. Ils nous interpellent, sans équivoques, en nous offrant la possibilité d’un monde sensible qui ne fuit pas les émotions et renoue avec un sens d’humanité.

Transfo : une programmation engagée et citoyenne

Situé dans la rue Jacques Louvel-Tessier, Transfo-Emmaüs Solidarité peut accueillir jusqu’à 54 personnes sans-abri. L’espace dispose également d’un auditorium, d’ateliers au rez-de-chaussée ainsi que d’un espace d’expositions à l’étage. Selon les mots de Vincent Sabourin, responsable communication, culture et mécénat de l’association, interrogé par le Quotidien de l’Art, l’enjeu pour le centre est de donner vie à une programmation qui unit « la création contemporaine, la lutte contre l’exclusion et l’engagement citoyen ». La médiation de l’espace est assurée par des personnes en insertion professionnelle, exclues du marché du travail car se trouvant en situation de précarité humanitaire. Les habitant·es du lieu sont ainsi invité·es à se l’approprier, à participer à ses activités ou à en proposer. Avec l’exposition Missingu, le photographe Laurent Lafolie veut donner libre cours à l’expression d’une contre-culture photographique, profondément humaniste, explorant des langages capables de la rendre plus accessibles et près du réel. Ainsi, son installation est une invitation à imaginer un monde où l’humanité serait encore capable de s’émouvoir. Avant Lafolie, le centre a exposé les œuvres d’artistes comme Jacob Khrist, Nil Yalter, Abdul Saboor ou encore Vera Molnár. En novembre, le centre accueillera Annette Messager. Des artistes qui selon Vincent Sabourin, « par leurs actions ou propos dans leur travail, montrent l’engagement de l’art contre l’exclusion ».

© Marc Domage
© Marc Domage

© Marc Domage
Explorez
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute…...
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
© Quentin Yvelin
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
Des corps, qui respirent et expirent, la cage nouée, les membres dénudés. Autour d’eux, des roches, des végétaux, des ombres que les...
15 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
© Ame Blary
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine nous invitent à nous évader des conventions sociales et de la pensée dominante....
12 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas