Les coups de cœur #496 : Frédéric Murarotto et Benjamin Achour

Les coups de cœur #496 : Frédéric Murarotto et Benjamin Achour
© Benjamin Achour
© Frédéric Murarotto, Red (ghosts) carpet

Frédéric Murarotto et Benjamin Achour, nos coups de cœur de la semaine, offrent d’autres perspectives aux sujets qu’ils immortalisent. Le premier conçoit une nouvelle imagerie de la montée des marches du Festival de Cannes quand le second montre les complexes hôteliers inachevés du désert du Sinaï.

Frédéric Murarotto

Journaliste et photographe pour le monde de la culture, et en particulier celui du cinéma, Frédéric Murarotto ne cesse de développer son propre style et son univers. Ses images se présentent à nous « picturales et teintées d’humour, artistiques ou burlesques », ainsi qu’il les décrit lui-même, « croisant lumières chaudes et scènes insolites pour vous happer dans (s)a cinématographie du quotidien », poursuit-il. Dans Red (ghosts) Carpet, une série de photos prises lors d’une montée des marches au Festival de Cannes, on retrouve cette perception décalée et absurde du monde qu’il revendique, exagérant le flux continu de figures célèbres ou anonymes entremêlées. Apparaissant en costumes, robes et talons aiguilles, aucune d’entre elles n’est reconnaissable, car prises dans un tourbillon qui tournoie puis s’évapore presque simultanément. Frédéric Murarotto, en recherche ici d’une esthétique novatrice de l’« anti-Instagram », éveille nos esprits et attire notre attention sur une certaine comédie, celle de l’éphémère mercantile. 

© Frédéric Murarotto, Red (ghosts) carpet
© Frédéric Murarotto, Red (ghosts) carpet
© Frédéric Murarotto, Red (ghosts) carpet
© Frédéric Murarotto, Red (ghosts) carpet
© Frédéric Murarotto, Red (ghosts) carpet
© Benjamin Achour

Benjamin Achour

« Mon travail cherche à montrer les conséquences de la guerre sur le paysage. Il vise à rendre visible ce que l’on a tendance à ignorer car abîmé ou dégradé », explique Benjamin Achour. C’est à la suite d’un voyage dans le désert du Sinaï que cet ancien étudiant de l’ENS Louis Lumière décide de réaliser un projet sur ce territoire disputé. Alors qu’il était occupé par une population bédouine pour l’essentiel, l’Arabie Saoudite et l’Égypte souhaitaient la transformer en zone d’échanges et de tourisme leur profitant. « Cependant, la révolution égyptienne et l’implantation de Daesh dans le nord du Sinaï ont participé à l’instabilité de la région et ont fait fuir les investisseurs », explique le photographe parisien. Au fil de ses images se découvrent ainsi les vestiges de complexes hôteliers inachevés, qui peuplent désormais une large portion de cet espace. « Cette série explore une région soumise à de nombreuses tensions. Terre biblique, très peu habitée, elle est devenue un champ de ruines contemporain », conclut-il.

© Benjamin Achour
© Benjamin Achour
© Benjamin Achour
© Benjamin Achour
À lire aussi
Les coups de cœur #495 : Victoria Vinas et Evgeniya Strygina
© Victoria Vinas
Les coups de cœur #495 : Victoria Vinas et Evgeniya Strygina
Victoria Vinas et Evgeniya Strygina, nos coups de cœur de la semaine, appréhendent la photographie comme une manière de répondre aux…
03 juin 2024   •  
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
© Salome Jishkariani
Les coups de cœur #494 : Salome Jishkariani et Luthor
Salome Jishkariani et Luthor, nos coups de cœur de cette semaine, emploient le 8e art pour sonder le monde qui les environne. Si la…
27 mai 2024   •  
Explorez
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Ludivine : Figures imposées, figures libres : l’au-delà de la violence sexuelle
© Nathalie Champagne
Ludivine : Figures imposées, figures libres : l’au-delà de la violence sexuelle
Croisant images documentaires, mises en scène et divers documents, Ludivine : Figures imposées, figures libres, série au long cours...
11 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
Il y a 9 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas