Les tourments de Darlene

10 mai 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les tourments de Darlene
À travers Darlene, son personnage fictif, la Norvégienne Anja Niemi explore la relation qu’une femme entretient avec elle-même.

Darlene, c’est le nom du personnage inventé par Anja Niemi pour explorer la dualité des femmes. Au coeur du désert californien, la photographe norvégienne situe l’action de la série Darlene & Me dans une maison tout droit sortie des années 1950. À l’image, deux modèles – incarnées par Anja – se disputent, métaphore de la relation complexe qu’une femme peut avoir avec elle-même.

Ce travail a été inspiré par une valise que la photographe a acheté en ligne. Datant du milieu du siècle dernier, elle était remplie de brochures beauté et d’échantillons de maquillage qui appartenaient à Darlene, une esthéticienne. Le contenu de cette valise témoignait d’une profonde tristesse : « Quand je l’ai dénichée, j’ai eu le sentiment que cette femme avait échoué dans sa carrière parce qu’on lui avait mis des bâtons dans les roues », raconte Anja. De cette trouvaille sont nés les portraits de deux héroïnes en souffrance, rongées par leurs démons intérieurs.

Photo issue de la série "Darlene & me " / ©  Anja Niemi, The Little Black Gallery London
Photo issue de la série “Darlene & me ” / © Anja Niemi, The Little Black Gallery London

L’esthétique de la série rappelle immédiatement l’âge d’or d’Hollywood. Comme dans un film d’Hitchcock, les tenues et les mises en pli des deux protagonistes sont impeccables. De nature introvertie, Anja incarne pourtant une Darlene majestueuse. Cheveux peroxydés au vent dans une Cadillac blanche, Darlene et son double tourmenté frôlent la perfection. Leur visage, lui, semble éteint.

Photo issue de la série "Darlene & me " / ©  Anja Niemi, The Little Black Gallery London
Photo issue de la série “Darlene & me ” / © Anja Niemi, The Little Black Gallery London

À la frontière entre la mode et le cinéma, son travail a déjà été exposé aux quatre coins du globe. Sa nouvelle série Short Stories sera exposée pour la première fois à Photo London du 19 au 22 mai prochain.

The Backyard © Anja Niemi_fisheyelemagThe Chrysler © Anja Niemii_fisheyelemagThe Desert © Anja Niemii_fisheyelemagThe Desert House © Anja Niemii_fisheyelemagThe Garden Hose © Anja Niemii_fisheyelemagThe Swimming Pool © Anja Niemii_fisheyelemagThe Terrace © Anja Niemii_fisheyelemagThe Trunk © Anja Niemii_fisheyelemag

En (sa)voir plus

→ Retrouvez l’intégralité de la série sur le site d’Anja : www.anjaniemiphotography.com

→ Son travail est aussi accessible sur le site de sa galerie : www.thelittleblackgallery.com

Explorez
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
20 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
© Lara Lussheimer
Les coups de cœur #481 : Lara Lussheimer et Sara Tontorova
Lara Lussheimer et Sara Tontorova, nos coups de cœur de la semaine, sont toutes deux en quête de métaphores. La première les fait émerger...
19 février 2024   •  
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill