Manuel Obadia-Wills, esthète au service de l’émotion

14 novembre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Manuel Obadia-Wills, esthète au service de l'émotion
© Manuel Obadia-Wills
© Manuel Obadia-Wills

À l’abri des regards, dans l’intimité d’un studio de photo ou d’un appartement en ville, Manuel Obadia-Wills, la trentaine, jongle entre commandes commerciales et projets personnels. Installé à Paris, l’artiste « célèbre l’humanité et la construction de l’identité, à travers des images et des portraits intimes ». Avant tout photographe de personnalités publiques, il participe aux shootings des pop stars francophones – Lous and the Yakuza, Angèle ou le duo Ibeyi – ou encore, à la réalisation de couvertures d’albums – Mind Power Mind Control de Jeff Mills par exemple – et de clips musicaux, notamment pour Crystal Murray. Derrière cet aspect majeur de son travail, il y recherche « la possibilité de rencontrer et de dialoguer avec des personnes qui sont une source d’inspiration, et qui [l]’amènent à réfléchir profondément et à contempler le sens de notre existence ». Un éclairage minimal, une lumière naturelle, une caméra qui frôle ses sujets avec sensualité… il en faut peu à ce véritable esthète pour réaliser des clichés semblables à des dessins. « Quel que soit le sujet, mon objectif est de créer un sentiment d’intimité, une connexion humaine », poursuit-il. Comme de nombreux·ses jeunes artistes visuel·les parmi les plus fascinant·es dans le paysage créatif contemporain, Manuel Obadia-Wills a été bercé par les univers queer, sulfureux et rebelles de Larry Clark ou de Gregg Araki, photographes et réalisateurs emblématiques des années 1990 et 2000. On retrouve d’ailleurs dans son œuvre une obsession pour le désir, la sublimation du corps et de la sexualité de la jeunesse, l’excès dans les effets… Autant de thématiques portées par des personnages singuliers. Ses passions premières – la peinture, la sculpture – Manuel Obadia-Wills ne s’en est détourné qu’en apparence, en passant exclusivement à une écriture photographique et vidéo. Car en effet, l’artiste étudie à merveille la dynamique dans le figement, à travers une pratique qu’il aime qualifier lui-même de profondément « instinctive et viscérale ».

© Manuel Obadia-Wills

© Manuel Obadia-Wills
© Manuel Obadia-Wills

© Manuel Obadia-Wills
© Manuel Obadia-Wills

© Manuel Obadia-Wills
© Manuel Obadia-Wills
© Manuel Obadia-Wills

© Manuel Obadia-Wills
© Manuel Obadia-Wills
© Manuel Obadia-Wills
© Manuel Obadia-Wills
À lire aussi
Réalisme magique, schizophrénie et adolescence ressuscitée : le cocktail Premier Cri
© Anaïs Tohé-Commaret & Nicolas Jardin, Way Out (Maud Geffray) / Courtesy of Premier Cri
Réalisme magique, schizophrénie et adolescence ressuscitée : le cocktail Premier Cri
BabySolo33, Maud Geffray, Franky Gogo… chacun·e de ces artistes développe un univers esthétique singulier, qui brouille les codes et…
18 mai 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Jan Philipzen : réveiller l'esprit rave
© Jan Philipzen
Jan Philipzen : réveiller l’esprit rave
Jan Philipzen, à la fois photographie et musicien, possède un univers fascinant. À tout juste 25 ans, il décrit son travail comme…
18 octobre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Explorez
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 6 heures   •  
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
© Laura Lafon & Kacim Sonofawitch
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
Lancé en 2019, le collectif Lusted Men a récolté, en cinq ans, les images de plus de 800 photographes différent·es. Une collection...
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 6 heures   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina