« Paul Strand ou l’équilibre des forces » : célébrer l’héritage

07 février 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
« Paul Strand ou l’équilibre des forces » : célébrer l'héritage

L’année 2023 s’annonce culturellement prometteuse ! Du 14 février au 23 avril 2023, la Fondation Henri Cartier-Bresson célèbrera les travaux de l’artiste américain Paul Strand. Une exposition présentant près de 120 tirages et une projection de film, qui apporte un point de vue nouveau sur une œuvre phare du 20e siècle.

Il y a quelques mois, la Fondation Henri Cartier-Bresson inaugurait son nouvel espace, le Tube, aux couleurs des œuvres de Martin Parr et d’Henri Cartier Bresson, en parallèle d’une rétrospective inédite sur Jan Groover. Dès le 14 février prochain, place à l’œuvre prolifique du photographe américain Paul Strand dans l’espace principal du Cube. Au sous-sol, c’est le Mexique des années 1930 et 1940, vu par Helen Levitt et Henri Cartier-Bresson qui s’offrira à nous. « Ce n’est pas une curiosité à visiter, mais une vie à vivre », écrivait le photographe dans une lettre envoyée à ses parents à propos du pays. Un exercice de style que la fondation réitère pour proposer deux regards subjectifs sur un même sujet.

Paul Strand ou l’équilibre des forces, quant à elle – développée sous le commissariat du nouveau directeur Clément Chéroux – tente d’apporter un nouveau regard sur le travail de l’artiste américain. Considéré comme pionnier de la straight photography (photographie directe, NDLR), Paul Strand n’a eu de cesse de capturer l’âme d’une époque aux contrastes humains saisissants.

Harmonie de la lutte

Présentant près de 120 tirages issus des collections de la Fundación MAPFRE de Madrid, le film Manhatta réalisé par Paul Strand et l’artiste Charles Sheeler en 1921, ainsi que quelques tirages empruntés au Centre Pompidou, la rétrospective nous tire le portrait d’un photographe à l’épreuve de son temps. De son apprentissage aux côtés d’Alfred Stieglitz et de Lewis Hine, à ses premiers pas dans le monde du cinéma, en passant par les foules humaines de New York dans les années 1910… L’exposition entend avant tout mettre en lumière une dimension sous-jacente du photographe américain : celle de son engagement politique, à la fois présent dans sa pratique professionnelle et incarné sur le plan personnel. Subtilement arrangées, ou suggérant une bataille symbolique des classes, les clichés du photographe américain possèdent en toile de fond un parti prix politique assumé. De façon harmonieuse et sans aspect misérabiliste, l’artiste nous parle des petites gens, de ces personnes marginalisées, sans abris, aveugles ou classes défavorisées. Un évènement qui nous promet une immersion conscientisée dans un univers chargé de préoccupations universelles.

© Paul Strand, Anna Attinga Frafra, Accra, Ghana, 1951 / Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive. Fundación MAPFRE Collections© Paul Strand, The Lusetti Family, Luzzara, Italy, 1953 / Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive. Fundación MAPFRE Collections

À g. © Paul Strand, Anna Attinga Frafra, Accra, Ghana, 1951 / Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive. Fundación MAPFRE Collections, à d. © Paul Strand, The Lusetti Family, Luzzara, Italy, 1953 / Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive. Fundación MAPFRE Collections

© Paul Strand, Blind Woman, New York, 1916 / Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive. Fundación MAPFRE Collections

© Paul Strand, Blind Woman, New York, 1916 / Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive. Fundación MAPFRE Collections

Helen Levitt, Mexico City, 1941 © Film Documents LLC, courtesy Galerie Thomas Zander, CologneHenri Cartier-Bresson, Juchitán, Mexique, 1934-1935 © Fondation Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos

À g. © Helen Levitt, Mexico City, 1941 / Film Documents LLC, courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne, à d. © Henri Cartier-Bresson, Juchitán, Mexique, 1934-1935 / Fondation Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos

Image d’ouverture © Paul Strand, The Lusetti Family, Luzzara, Italy, 1953 / Aperture Foundation Inc., Paul Strand Archive. Fundación MAPFRE Collections

Explorez
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
© Chantal Elisabeth Ariëns
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
Jusqu’au 20 juillet, le centre d’art Bildhalle à Amsterdam, accueille la photographe et artiste visuelle Chantal Elisabeth Ariëns, qui se...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas