Prix IWPA 2023 : une édition marquée par l’engagement des lauréates

29 septembre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Prix IWPA 2023 : une édition marquée par l’engagement des lauréates
© Lee-Ann Olwage
© Sara Bennett
© Lee-Ann Olwage

Cette année, 1870 autrices venues de 116 pays différents ont candidaté au Prix IWPA. Un succès retentissant pour l’événement souhaitant mettre en lumière les femmes photographes. Lumière sur le palmarès 2023.

Créé par l’association International Women in Photo Association, le Prix IWPA entend mettre en lumière des femmes photographes venues du monde entier, réduisant ainsi les inégalités sociales et discriminations présentes au sein du milieu artistique. Récompensant le travail d’une autrice professionnelle et d’une amatrice, le concours affirme cette année encore une volonté des créatrices de témoigner des enjeux sociopolitiques ancrés dans nos sociétés. Qu’elles adoptent une approche plasticienne, documentaire, ou réalisent des reportages, toutes développent des récits complexes où se croisent migrations, violence, guerre, mais aussi héritage ou empowerment.
Le 12 septembre, le jury, composé de personnalités venues du monde du 8e art, a désigné deux lauréates, cinq finalistes et une mention spéciale, réparties dans les deux catégories du Prix IWPA. Lee-Ann Olwage gagne le concours professionnel avec The Right To Play, et Looking Inside de Sara Bennett remporte la catégorie « amateure ». Deux séries témoignant de la diversité des projets reçus au cours de cette nouvelle édition. À leurs côtés, Luisa Dörr, Rayito Flores, Louise Amelie et Alena Grom s’imposent comme les finalistes professionnelles, Natalia Garbu, comme celle du prix amateur, et Lorraine Turci reçoit une mention spéciale.

Odes à la résilience et à la tolérance

C’est dans les couloirs des prisons américaines que l’Américaine Sara Bennett, ancienne avocate, a développé Looking Inside, une série de portraits de condamnées à perpétuité. « Plus de 200 000 personnes aux États-Unis sont enfermées à vie, c’est une punition qui n’existe presque dans aucun autre pays occidental », rappelle la photographe. Une jeune femme emprisonnée dès l’âge de 15 ans, une autre de 70 ans évoquant sa peur de mourir derrière les barreaux… Au fil des rencontres, l’autrice compose une mosaïque de représentations sensibles visant à humaniser ces victimes d’un système violent. « Chaque femme représentée vaut bien plus que la décision qui l’a envoyée en prison à vie. Elles sont toutes travailleuses, résilientes, dignes, introspectives et pleines de remords. Elles s’efforcent de mener une vie ayant du sens, d’être dignes de compassion », affirme-t-elle.
« À quoi rêvent les jeunes filles ? Et que se passe-t-il lorsqu’elles évoluent dans un environnement qui leur donne l’opportunité d’apprendre et de rêver ? », s’interroge Lee-Ann Olwage. Venue du Kenya, c’est dans son pays d’origine qu’elle réalise The Right To Play. Un projet poétique illustrant un univers parallèle et utopique, au sein duquel les femmes évoluent en toute liberté. « À l’échelle planétaire, 129 millions de filles ne sont pas scolarisées, et seuls 49 % des pays atteignent la parité des genres dans l’enseignement primaire (…). Dès leur plus jeune âge, on impose à de nombreuses filles leur avenir. Elles doivent grandir, trouver un mari, avoir des enfants. C’est tout », raconte la photographe. Mettant en scène des membres de Kakenya’s Dream, une association se battant pour encourager l’éducation des jeunes femmes, comme la disparition des mutilations génitales et des mariages forcés au Kenya, Lee-Ann Olwage imagine un espace délicat aux nuances rosées. Un territoire où les sourires naissent, les fleurs éclosent comme autant de nuances d’espoirs.

© Luisa Dörr
© Natalia Garbu
© Rayito Flores Pelcastre
© Alena Grom
© Louise Amelie
À lire aussi
Une plateforme pour l’égalité des genres
Une plateforme pour l’égalité des genres
Fondée en 2001, l’association International Women in Photo multiplie les interventions, les projets et les plateformes pour aider les…
01 juin 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
L’Iran vu par Maryam Firuzi, lauréate du Prix IWPA 2022
L’Iran vu par Maryam Firuzi, lauréate du Prix IWPA 2022
Le Prix IWPA, consacré aux femmes photographes, a annoncé la lauréate et les finalistes de sa 6e édition. Lumière sur Maryam Firuzi, et…
08 mars 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute…...
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
© Quentin Yvelin
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
Des corps, qui respirent et expirent, la cage nouée, les membres dénudés. Autour d’eux, des roches, des végétaux, des ombres que les...
15 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
© Ame Blary
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine nous invitent à nous évader des conventions sociales et de la pensée dominante....
12 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet