Viviane Sassen à la MEP : mode couleurs

02 novembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Viviane Sassen à la MEP : mode couleurs
© Viviane Sassen / Courtesy of MEP
© Viviane Sassen / Courtesy of MEP

Jusqu’au 11 février 2024, Viviane Sassen s’expose à la MEP à l’occasion d’une rétrospective d’envergure. Comme son nom le suggère, Phosphor: Art & Fashion 1990-2023 retrace plus de 30 ans de création artistique.

« Je connaissais Simon Baker, le directeur de la Maison européenne de la photographie, depuis un certain nombre dannées. Il sintéressait de près à ma pratique artistique et ma proposé de concevoir une exposition. Jen suis très heureuse. Cest un espace formidable et je suis ravie de pouvoir montrer mon œuvre à Paris, où je travaille souvent, en particulier pour mes commandes commerciales », explique Viviane Sassen avec enthousiasme. Pour la première fois en France, une institution lui offre une rétrospective. Intitulée Phosphor: Art & Fashion 1990-2023, celle-ci présente plus de 200 tirages éclectiques cristallisant trente ans de production foisonnante. Comme le suggère le titre, dans les méandres du musée se rencontrent ainsi bien ses compositions artistiques, qui entremêlent la photographie à la peinture, au collage et à la vidéo, que ses séries de mode« J’ai toujours mené de front deux carrières. Dès mon plus jeune âge, je mintéressais à la possibilité de collaborer avec des magazines, de faire des éditoriaux, car c’était un moyen dexplorer le médium de différentes manières, mais également de diffuser mon travail dans le monde. Lorsque j’ai commencé, dans les années 1990, Internet n’était pas aussi répandu », souligne-t-elle.

© Viviane Sassen / Courtesy of MEP
© Viviane Sassen / Courtesy of MEP
© Viviane Sassen / Courtesy of MEP
© Viviane Sassen / Courtesy of MEP

Développant une esthétique qui lui est propre, Viviane Sassen signe ses œuvres de motifs récurrents, parmi lesquels une profusion de couleurs éclatantes, de corps géométriques, de jeux d’ombres et de lumières faisant jaillir de singuliers reflets. Son processus créatif est nourri par un vif attrait pour le renouvellement des formes, faisant écho à son envie d’interroger les sphères de l’intime. « Plus jeune, jesquissais des croquis que je recréais par la suite. Aujourdhui, je préfère être surprise par les éléments que jai à disposition sur le plateau. Je suis plus spontanée et jessaie dexpérimenter davantage », précise-t-elle. Le mouvement surréaliste – qu’elle a découvert, enfant, en parcourant de beaux ouvrages piochés sur les étagères de la bibliothèque familiale – s’impose comme l’une de ses inspirations majeures. Ses images octroient ainsi une dimension sibylline à la réalité, comme si elle se confondait aux mystères de la nuit, à l’irrationnel qui règne en majesté au royaume des rêves. 

Cet article est à retrouver dans son intégralité dans le dernier numéro de Fisheye.

À lire aussi
Ne manquez pas les évènements Fisheye du mois de novembre !
© Almudena Romero
Ne manquez pas les évènements Fisheye du mois de novembre !
Comme chaque année, Paris célèbre la photographie tout au long de novembre. À cette occasion, Fisheye a prévu divers évènements…
27 octobre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Viva Varda ! : la rétrospective d'Agnès Varda à la Cinémathèque
Agnès Varda sur le tournage des Créatures © Marilù Parolini, 1965 ciné-tamaris
Viva Varda ! : la rétrospective d’Agnès Varda à la Cinémathèque
Du 11 octobre 2023 au 28 janvier 2024, la Cinémathèque française accueillera une rétrospective inédite sur le parcours artistique d’Agnès…
01 septembre 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
Explorez
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine