Dans l’œil d’Anaïs Kugel : sexualité et poésie punk

03 juillet 2023   •  
Écrit par Ana Corderot
Dans l'œil d'Anaïs Kugel : sexualité et poésie punk
© Anaïs Kugel / Grande commande photojournalisme

Cette semaine, plongée dans l’œil d’Anaïs Kugel. Nous nous sommes récemment entretenues avec l’artiste autour de sa série Les travailleuses du sexe dans laquelle elle dévoile avec bienveillance les dessous de cette profession méconnue. Pour Fisheye, elle revient sur les différents éléments qui l’ont conduite à réaliser cette image tendrement sensuelle de Romy Alizée.

« J’ai rencontré Romy Alizée en 2018. Je réalisais un documentaire sur les femmes, je l’avais interviewée et photographiée. J’adorais son travail photographique et ses performances dans les films de pornographie féministes d’Erika Lust. L’année dernière Romy m’a donné rendez-vous chez elle, un matin de novembre, dans son appartement parisien. J’étais un peu nerveuse, ça m’impressionne toujours de photographier une photographe, surtout elle, qui sait si bien le faire toute seule. Ici, elle est représentée en vendeuse de culottes. Avant de réaliser cette image, je voulais trimballer son univers à l’extérieur, le déplacer dans un endroit inattendu. Finalement, nous sommes restées dans son cocon. Comme elle fait beaucoup d’autoportraits, je lui ai proposé d’être son trépied humain et de la regarder se regarder.
Cette photo caractérise bien l’atmosphère générale de mon projet sur les travailleuses du sexe, loin des clichés. Il y a de l’humour, et de la douceur, un beau mélange de nos univers. J’avais envie que l’on puisse se reconnaitre toutes les deux, car même si notre écriture photographique est différente, nous avons quelques points communs. J’ai commencé la photo en faisant beaucoup d’autoportraits, notamment des commandes plus érotiques que je vendais quand j’étais encore étudiante. On m’a toujours dit que mon travail était poétique avec un quelque chose de sexuel. Comme si l’un ne pouvait pas vraiment aller avec l’autre et qu’il fallait dissocier les deux. Impossible à faire avec le travail de Romy, qui est beaucoup plus “frontal”, dans le sens où il a pour habitude de questionner la société et remettre en question la frontière entre l’image artistique et l’image pornographique. Choses qu’elle fait avec beaucoup de poésie punk. Le mot qui me vient quand je pense à Romy, c’est “libre ». »

© Anaïs Kugel / Grande commande photojournalisme
Explorez
Rastchoutchas, la pop en béquille
© Rastchoutchas
Rastchoutchas, la pop en béquille
Entre les potes, les ombres et les mâchoires animales qu’une main de matrone serre, Rastchoutchas pope toujours la même et unique soirée...
16 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas