Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme

17 juin 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
LauraLafonCadilhac
Photographe et directrice artistique
« C’est une manière pour moi de revenir à une image socialisée, afin d’être un médium propice à la rencontre, plutôt qu’une image consommée qui restera une seconde sur Instagram.  »

Cette semaine, plongée dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa série Présage-Tirage-Mirage, réalisée au Chili de manière collaborative. Si vous souhaitez découvrir ce travail, il vous faudra accepter de rencontrer la photographe au cours d’une consultation d’oracle. Mais pour Fisheye, elle revient, en exclusivité, sur une image de ce projet.

« Sur cette image, on peut voir Vicente et Bastián, un couple que j’ai rencontré à Valparaiso au Chili. Tous les deux sont vegan et performeurs drag queen. Ensemble, nous avons mis en scène ces deux luttes centrales de leurs vies, interprétées sous la forme d’une grande orgie végétarienne. J’ai réalisé cette série au Chili entre 2019 et 2024, dans un contexte socio-politique très mouvementé fait d’espoirs, de luttes progressistes et de désenchantement. J’ai proposé à différentes personnes que j’ai rencontrées s’iels voulaient incarner des sujets importants pour elleux, en imaginant ce qu’iels désirent pour le futur. J’utilise la centaine d’images produites sous la forme d’un oracle, c’est-à-dire un jeu de cartes de guidance, utilisé pour obtenir des conseils et des prédictions sur différents aspects de sa vie. Lors des mes consultations individuelles qui durent une trentaine de minutes, je ne cherche pas à prédire l’avenir, mais plutôt à découvrir ce que les images racontent, ce qu’elles évoquent à chacun·e. Je pose des questions dans une écoute active afin de faire émerger la parole à partir du regard. La photographie n’est pas tant une preuve qu’un prétexte à l’écriture de soi. C’est surprenant de voir à quel point ce dispositif ritualisé conduit celleux qui participent à se livrer aussi intimement, dans une multiplicité d’interprétations de chaque image. Se limiter aux consultations est radical et empêche de nombreuses possibilités de diffusion. Mais c’est une manière pour moi de revenir à une image socialisée, afin d’être un médium propice à la rencontre, plutôt qu’une image consommée qui restera une seconde sur Instagram. »

Les prochaines consultations d’oracle avec Laura Lafon Cadilhac auront lieu lors du festival L’image satellite à Nice du 23 septembre au 14 octobre 2024.

À lire aussi
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
© Laura Lafon & Kacim Sonofawitch
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
Lancé en 2019, le collectif Lusted Men a récolté, en cinq ans, les images de plus de 800 photographes différent·es. Une collection…
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dans l'œil de Glauco Canalis : le baiser de feu
© Glauco Canalis
Dans l’œil de Glauco Canalis : le baiser de feu
Jusqu’au 2 juin, le festival Circulation(s) expose au CENTQUATRE The Darker the Night, the Brighter the Stars [Plus la nuit est sombre…
09 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
« Tarot XXI » : les glorieux arcanes de notre génération
« Tarot XXI » : les glorieux arcanes de notre génération
Sujets insolites ou tendances, faites un break avec notre curiosité de la semaine. Avec son Tarot XXI, la photographe Roxane Moreau…
14 avril 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
© Damien Krisl
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
Photographe de commande spécialisé dans la mode, la beauté et les éditoriaux, Damien Krisl se distingue par son approche. Inspiré de...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #462 : la fabrique des imaginaires
© Carlos Del Rio-Bermudez / Instagram
La sélection Instagram #462 : la fabrique des imaginaires
Notre sélection Instagram de la semaine explore l'irrésistible attrait des photographes pour l'expérimentation. Aux limites de...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
New Farmer : les cultures artificielles de Bruce Eesly
© Bruce Eesly. Les variétés de pommes de terre sélectionnées sont classées en seize catégories selon les normes de LURCH, 1952, série Le fermier du futur, 2023. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
New Farmer : les cultures artificielles de Bruce Eesly
Jusqu’au 29 septembre 2024, à l’occasion des Rencontres d’Arles, la Croisière accueille les étonnantes archives de Bruce Eesly. Dans New...
05 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
© Pierre & Florent
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
Dans le cadre des Rencontres de la photographie d’Arles, la galerie Porte B. présente Mémoire habillée, la dernière série du duo Pierre...
05 juillet 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin