Dix ans de souvenirs photographiques : théâtre, solastalgie et engagement

11 août 2023   •  
Écrit par Anaïs Viand
Dix ans de souvenirs photographiques : théâtre, solastalgie et engagement
© Alain Willaume

À l’occasion des dix ans de Fisheye, les membres de sa rédaction reviennent, à tour de rôle, sur trois éléments qui les ont marqué·es : une rencontre, une œuvre photo, un événement. Lumière cette semaine sur la sélection d’Anaïs Viand, ex-rédactrice en chef web.

© Alain Willaume
© Matthieu Gafsou
© Charlotte Abramow
© Alain Willaume

La rencontre : Wajdi Mouawad

Commissaires, consœurs journalistes, attachées presse…J’ai hésité à citer des entretiens avec celles et ceux qui jouent dans l’ombre. Ella Bats, SMITH, Jane Evelyn Atwood, Mathieu Pernot, Christine Spengler…  J’ai eu la joie de vivre des rencontres intenses, intellectuellement et/ou émotionnellement. Quel terrible exercice que de choisir un nom tant la liste est infinie ! Je suis revenue sur le 7 février 2019, le jour où j’ai échangé 30 minutes avec Wajdi Mouawad, l’un de mes « héros » dans le monde du théâtre. Excitation et stress maximum. L’auteur, metteur en scène, comédien, mais aussi directeur de la Colline me reçoit dans son bureau avec simplicité et bienveillance. Derrière lui, un petit lit, c’est là qu’il se réfugie lorsqu’il a besoin de se retrouver ou de créer. Nous échangeons sur la collaboration avec Alain Willaume – un autre artiste que je respecte profondément – à l’occasion de l’exposition Mélancolie des collines, et son rapport à la photo.  « Il y a toujours un livre photo à l’origine de mes créations. La photo s’est inscrite comme un impératif absolu » me confie l’homme du théâtre total. Je sors de cet entretien avec deux convictions : les frontières entre les arts doivent tomber et que je ne pourrai jamais choisir entre la photo et le théâtre.

© Matthieu Gafsou

La série : Vivants

En voilà une autre de belle rencontre : Matthieu Gafsou. Il est celui qui a signé Vivants : une série puissante sur la dégradation du monde, et notre place dans le vivant. Grâce à lui, j’ai lu des ouvrages passionnants traitant de la collapsologie, l’obsolescence, le survivalisme ou encore la solastalgie (« trouble anxieux lié à des phénomènes externes et en particulier aux changements environnementaux », ndlr). Au-delà de la théorie, le photographe franco-suisse nous ouvre les portes d’un monde sensible où se rencontrent des images et pratiques plurielles : reportages, interventions dans le paysage ou encore photos florales presque pastorales. J’ai signé un papier sur ce projet dans le Fisheye 39, mon article avait pour titre Dépasser l’angoisse du futur. Je ne sais toujours pas s’il est possible de dépasser ces angoisses contemporaines, mais avec Mathieu Gafsou, j’ai réalisé qu’il était possible de sublimer la solastalgie. Nous avons besoin d’artistes comme lui capables de dresser des typologies astucieuses, de partager un regard à la fois intime et militant. Vivants, c’est une interrogation cruciale : Comment donc s’engager pour éviter que les générations futures aient le pire des avenirs ?

© ORLAN

L’évènement : le non Paris Photo 2020

2020, année Covid. Le monde est devenu complexe et incertain. Et couvrir l’actualité photo relevait d’un véritable défi. Pour pallier l’annulation de Paris Photo, le ministère de la Culture en association avec Paris Photo, et avec le soutien de Women In Motion a initié un parcours digital dédié aux femmes photographes : Elles X Paris Photo. Un programme opéré par Fisheye. Il s’agissait de mettre en avant des femmes photographes – encore et toujours – sous représentées dans le monde du 8e art. ORLAN, Sabine Weiss, Alison Rossiter, Charlotte Abramow, Laia Abril… Outre les quarante interviews filmées ou écrites avec des femmes ô combien inspirantes, j’ai défini les plannings et les budgets de production, échangé avec les agents et les galeries, et coordonné la création d’un site ressource. Je me souviendrai encore longtemps de mes quelques nocturnes avec des collègues aussi passionnés que moi. Si j’ai eu la chance de couvrir des festivals et expositions en France et à l’étranger durant mes années Fisheye, je souhaitais souligner ce projet digital, engagé et engageant. Car, faire du lien, créer du sens, c’est réunir à la portée de toutes et tous des travaux d’une portée politique essentielle.

Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine