Et si vous offriez des livres photos à Noël ?

20 décembre 2019   •  
Écrit par Anaïs Viand
Et si vous offriez des livres photos à Noël ?

Dernière ligne droite avant Noël… et vous êtes en panne d’idées ? Voici une sélection de livres photos !

Somewhere

Au détour de ses voyages, Stéphane Mahé a réalisé Somewhere, un ouvrage poétique retraçant une errance solitaire, entre rêve et réalité.

© Stéphane Mahé© Stéphane Mahé

© Stéphane MahéSomewhere, Éditions de Juillet, 35 €, 100 p.

© Stéphane Mahé

BKK

« Franchement, j’étais complètement paumé. À mon retour, j’ai passé de l’héroïne sans le savoir, j’avais un look délirant, surtout, j’étais devenu un inconnu, pour ne pas dire un paria. » C’est comme cela que Yan Morvan, reporter à la carrière solide et aux sujets brûlants, raconte son retour de Thaïlande où il a passé six mois à partir de décembre 1979. Ses errances thaïlandaises sont recueillies dans BKK.

© Yann Morvan

© Yann Morvan© Yann Morvan

BKK, Éditions NOEVE, 44€, 176p.

© Yan Morvan

Maroc, un temps suspendu

Faire vivre les souvenirs. Tel est le dessein de l’artiste-photographe franco-espagnole FLORE. Avec son dernier ouvrage Maroc, un temps suspendu, elle poursuit sa quête autobiographique. Un voyage qui l’amène au plus proche de son enfance vagabonde.

© FLORE© FLORE
© FLORE© FLORE

© FLORE

Vague de rêve

Maria Baoli

, une photographe espagnole installée en Belgique, étudie dans son ouvrage Vague de rêve la relation triangulaire entre l’homme, l’animal et la nature. Cette recherche du juste équilibre a donné lieu à une proposition poétique.

© Maria Baoli© Maria Baoli

© Maria BaoliVague de rêve, autoédition, 32 €, 96 p, 200 exemplaires, disponible sur Paris dans les librairies suivantes : L’Ouvre-boîte (75010), La Comète (75010) et Artazard (75010).

© Maria Baoli

Cut off

Le photographe documentaire russe Dmitri Markov et le musicien français Aries Mond ont composé Cut off, un double objet – livre et disque – autant poétique que social. Un subtil dialogue publié aux éditions IIKKI.

© Dmitri Markov© Dmitri Markov
© Dmitri Markov© Dmitri Markov

Cut Off, éditions IIKKI, 40 €, 96 p, 500 exemplaires.

© Dmitri Markov

Elegy for the Mundane

« Je tends désormais vers la lumière, l’obscurité de mes photos serait trop interprétée. Elles seraient des images fallacieuses. »

Gaël Bonnefon est ici et maintenant comme dans la nostalgie et le devant, à l’instant photographique d’une intériorité propre. Dix ans d’images dans lesquelles le photographe s’exprime par une immédiateté sensible.

© Gaël Bonnefon© Gaël Bonnefon

© Gaël BonnefonElegy for the Mundane, éditions Lamaindonne, 37€, 184 p.

© Gaël Bonnefon

Aura, Universos

Vous ne connaissez toujours pas le travail de David Jiménez ? Deux livres pour découvrir ses travaux antérieurs. Un voyage à prolonger en parcourant ses derniers ouvrages Aura et Universos.

© David Jiménez

© David Jiménez© David Jiménez

Aura , Infinito Books (autopublication), 42 €, 126 p.Universos, Copublié par  RM, Comunidad de Madrid, Museo Universidad de Navarra, 35 €, 176 p.

© David Jiménez

Just a perfect day

Dans son livre Just a perfect day, Andrea Tonellotto part à la recherche de l’équilibre. Une quête d’harmonie qu’il mène dans une suite d’instantanés minimalistes. Une occasion de clôturer un chapitre de sa vie.

© Andrea Tonellotto© Andrea Tonellotto
© Andrea Tonellotto© Andrea Tonellotto

Just a perfect day, Artphilein Editions, 35€, 80 p.

© Andrea Tonellotto

Exils / Réminiscences

Dans son élégant coffret Exils / Réminiscences, Christine Delory-Momberger raconte une histoire familiale d’émigrations sur quatre générations. Une quête personnelle et pourtant collective, à découvrir.

© Christine Delory Momberger / agence révélateur
a4

© Christine Delory Momberger / agence révélateur

Exils / Réminiscences, éditions arnaud bizalion éditeur, 32 €, 3 livres de 64 p, 700 exemplaires.

© Christine Delory Momberger / agence révélateur

Bodyfiction

Bodyfiction

, ouvrage édité par le Mois européen de la photographie, rassemble 33 photographes autour d’un même thème. Une collection de récits visuels déconstruisant les représentations traditionnelles du corps humain.

© Aneta Grzeszykowska

© Aneta Grzeszykowska

© Eva Stenram© Alix Marie

© à g. Eva Stenram, à d. Alix Marie

Vous pouvez commander Bodyfiction à l’adresse : hello@europeanmonthofphotography.org (prix : 29 euros + frais de port). 

Glassy Eyes

Pour réaliser Glassy Eyes, Guendalina Flamini, 32 ans, a écumé les petites salles de concert parisiennes, photographiant de jeunes groupes de rock. Un ouvrage sensuel, centré sur l’humain.

© Guendalina Flamini © Guendalina Flamini

Cats, éditions Taschen, 40 euros, 296 p.

© Guendalina Flamini

Evidences 17 8 176 8 6

Suffo Moncloa

, photographe espagnol de 40 ans, assemble dans son ouvrage Evidences 17 8 176 8 6 des images minimalistes et poétiques. Un voyage méditatif dans un quotidien que l’on ne regarde plus.

© Suffo Moncloa © Suffo Moncloa

Evidences 17 8 176 8 6, 50 €, 170 p.

© Suffo Moncloa

L’homme qui murmurait à l’oreille des chats

Durant près de 75 ans, le photographe américain Walter Chandoha a capturé des centaines de chats. L’ouvrage Cats, publié aux éditions Taschen, donne à voir l’amour que portait l’artiste à ces félins miniatures.

© 2019 Walter Chandoha© 2019 Walter Chandoha

© 2019 Walter ChandohaCats, éditions Taschen, 40 euros, 296 p.

© 2019 Walter Chandoha

Mères, filles, sœurs

En ce début juillet, l’actualité est double pour Tom Wood. Le photographe irlandais est mis à l’honneur aux Rencontres d’Arles à travers l’exposition Mères, filles, sœurs. Un évènement accompagné par la sortie d’un ouvrage présentant cette série débutée à la fin des années 1970.

© Tom Wood

© Tom Wood© Tom Wood
© Tom Wood

Mères, filles, sœurs – Éditions Textuel, 49€, 120 pages.

© Tom Wood

Satanistes, vagabonds et hippies dans la Californie des années 1970

Les éditions Anthology republient California Trip, un ouvrage iconique de Dennis Stock, paru dans les années 1970. Un voyage sublimant la contre-culture américaine et son désir de liberté contagieux.

© Dennis Stock / Magnum Photos © Dennis Stock / Magnum Photos

California Trip, éditions Anthology, 35 $, 110 p. 

© Dennis Stock / Magnum Photos

Explorez
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
27 février 2024   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet