Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä

Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä

Dans Here, In AbsenceMikael Siirilä donne une nouvelle vie à des photographies que nous vous avions déjà présentées il y a quelques années. Publié aux éditions IIKKI, ce premier ouvrage propose une expérience immersive dans laquelle les images se découvrent au gré d’une bande-son sur-mesure. 

Les compositions de Mikael Siirilä se distinguent par un minimalisme au grain saillant qui s’exprime dans un nuancier de noir et de crème. Entre les paysages et les natures mortes, les portraits se font par fragments. Une chevelure coiffée, un menton relevé, une échine révélée ou une déclinaison de mains s’offrant à diverses chorégraphies témoignent tour à tour d’un passage. Parfois, une foule d’individus prend la pose. Le nombre comme la disposition des êtres créent un large motif au sein duquel les traits des visages s’effacent. Quand un duo masqué, de plain-pied, nous tourne le dos, les regards demeurent détournés. Quels que soient les clichés, tout semble se dérouler dans le hors-champ. « Mes petites photographies individuelles examinent les thèmes de l’absence, de la présence et de l’extérieur, précise l’artiste en introduction. Mes personnages apparaissent immergés dans leurs mondes intérieurs et leurs moments d’être : simultanément absents et intensément présents. »

Les supports infinis de nos propres récits

« Les images révèlent également le regard étranger, perdu dans l’observation et la réflexion », poursuit l’artiste finlandais. Inspirant une sérénité diffuse, ces tableaux réalisés à la chambre noire, un processus lent et contemplatif, invitent à la méditation. Consignés au nombre de 51 dans Here, In Absence, ils s’accompagnent désormais d’une bande-son originale signée The Humble Bee & Offthesky, qui insuffle un rythme de lecture. En faisant le choix de publier son premier ouvrage chez IIKKI, une maison d’édition bretonne qui fait dialoguer photographie et musique, Mikael Siirilä concède ainsi une dimension immersive à son œuvre. « Je crée des images physiques que je veux regarder, ressentir et dans lesquelles je désire me perdre. Encore et encore », assure-t-il avec poésie. Dans le sillage de sa pratique, convoquant à la fois les souvenirs et les sensations, ses tirages deviennent dès lors les supports infinis de nos propres récits. 

Éditions IIKKI
80 pages
51 photographies
À partir de 50 €
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
À lire aussi
« Queen of Nowhere » : récits en technicolor et bande-son sur-mesure
« Queen of Nowhere » : récits en technicolor et bande-son sur-mesure
Dans Queen of Nowhere, Kourtney Roy a dépassé les limites de l’autofiction. Pour ce nouvel ouvrage immersif, elle s’est associée à la…
07 juillet 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Katya Kalyska ou la texture des émotions
© Katya Kalyska
Katya Kalyska ou la texture des émotions
La photographe biélorusse Katya Kalyska porte une attention particulière aux éléments qui ornementent la banalité des jours.
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Courrier des photographes #1 : être ou ne pas être photographe, telle est la question
© Roman Jehanno / Instagram
Courrier des photographes #1 : être ou ne pas être photographe, telle est la question
Vous êtes photographe ou vous souhaitez le devenir ? Vous avez des questions sur cette profession qui fait rêver, mais ne savez pas où...
29 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas