Irving Penn : quand le nu fait face à la censure

17 octobre 2023   •  
Écrit par Lucie Guillet
Irving Penn : quand le nu fait face à la censure
© Irving Penn - The Bath / Courtesy of Galerie Thaddaeus Ropac

© Irving Penn - The Bath / Courtesy of Galerie Thaddaeus Ropac
© Irving Penn – The Bath / Courtesy of Galerie Thaddaeus Ropac
© Irving Penn - The Bath / Courtesy of Galerie Thaddaeus Ropac
© Irving Penn – The Bath / Courtesy of Galerie Thaddaeus Ropac

Connu pour ses photos de mode, ses portraits ou encore ses natures mortes, Irving Penn dévoile une nouvelle facette de son art avec sa série photographique The Bath. La galerie Thaddaeus Ropac l’accueille du 23 septembre 2023 au 30 novembre 2023.

Irving Penn, photographe emblématique, cache encore certaines parties de son travail. Il est vrai que lorsque son nom est évoqué, nous viennent en tête de célèbres photos – comme un portrait de Dalí ou encore des photos de mannequins, dont sa femme, Lisa Fonssagrives, vêtues des plus grandes maisons de luxe en Une de Vogue –, mais l’art d’Irving Penn ne semble pas avoir de limite. C’est à l’occasion d’une exposition à la galerie Thaddaeus Ropac que l’on découvre une nouvelle facette du défunt artiste. Une série de photographies beaucoup moins connues qui a pourtant fait polémique dans une époque en pleine évolution qui voit se confronter la jeunesse débridée à la société des années 1960.

Au temps de la pleine liberté

L’homme se rend à San Francisco à la fin des années 1960 alors que la ville est le centre névralgique de la nouvelle culture américaine, celle qui prône l’amour, la communauté, l’altruisme et le mysticisme. C’est « l’été de l’amour » en 1967 aux abords du Golden Gate, des jeunes de tout le pays s’y retrouvent, attiré·es par cette contre-culture. Fasciné par cette nouvelle vague de pensées, Irving Penn y voyage pour réaliser une série de portraits documentaires destinée au magazine Look. Son but : « regarder les visages de ces nouveaux·lles habitant·es de San Francisco à travers un appareil photo dans un studio à la lumière du jour, sur un fond simple, loin de leurs propres circonstances quotidiennes ». C’est lors de ce séjour dans la Bay Area qu’Irving Penn finit par se concentrer sur le travail révolutionnaire de la chorégraphe américaine Anna Halprin. Issues d’une collaboration avec le Dancers’ Workshop de San Francisco, ce sont quatorze images qui composent cette série : The Bath – éponyme de la chorégraphie d’Anna Halprin. Irving Penn a photographié les six danseurs·ses réalisant en temps réel la danse. Des corps nus et des poses sensuelles composent les clichés semblant parfois rappeler certaines peintures de la renaissance dans leurs structures.

Une collaboration entre deux artistes qui ne se sont pourtant jamais réellement rencontré·es. En admiration devant le travail de Anna Halprin, le photographe se verra refuser la publication du projet jusque dans les années 1990. L’Amérique puritaine n’était pas prête à accueillir ces photos de nus qui prônent liberté et avangardisme. Pour Marcus Rothe, en charge de l’exposition, « bien que beaucoup moins connu, cela reste un travail dans la lignée de l’artiste : fonds en toile neutre, lumière naturelle, un travail de studio » qui fait de l’homme une référence du genre. Cette exposition est une jolie manière de découvrir un nouveau pan du travail d’Irving Penn jusqu’au 30 novembre 2023.

© Irving Penn - The Bath / Courtesy of Galerie Thaddaeus Ropac
© Irving Penn – The Bath / Courtesy of Galerie Thaddaeus Ropac

À lire aussi
Les Portraits d’artistes d’Irving Penn ou le reflet de la scène artistique de son temps
Les Portraits d’artistes d’Irving Penn ou le reflet de la scène artistique de son temps
Jusqu’au 1er octobre 2023, les portraits d’artistes d’Irving Penn, issus de la collection Pinault, se dévoilent à Dinard, entre les murs…
15 juin 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Irving Penn à la villa Les Roches Brunes : de glorieux portraits d’artistes
Irving Penn à la villa Les Roches Brunes : de glorieux portraits d’artistes
Du 11 juin au 1er octobre 2023, la villa Les Roches Brunes de Dinard présentera l’exposition Portraits d’artistes consacrée à Irving…
04 mai 2023   •  
Écrit par Léa Boisset
Explorez
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
© Salome Chatriot
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
Un an après le lancement du magazine en ligne, Fisheye Immersive sort sa revue papier. 192 pages, bilingues français-anglais, consacrées...
15 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Silent Radar : VRChat, des mondes en simulation
Connecticut. April 12, 2023. Portrait of Silent behind her green screen. As a Virtual Reality drone racing champion, she uses a green screen while competing online. Because she reveals herself on camera, those moments involve more beauty preparation, so she can feel comfortable while competing in the Women's Cup. Outside of simulator competitions, she also flies her real drone, and is portrayed holding her remote controller. Though she is among the top-200 fastest pilots worldwide, real-life drone racing has a steep cost barrier. In addition, the American drone-racing scene takes place mostly in the Midwest, where she feels a lot of fear related to being a trans woman taking part in these events. © Paola Chapdelaine
Silent Radar : VRChat, des mondes en simulation
Bienvenue sur VRChat, une plateforme en ligne qui permet à une communauté d’environ 70 000 personnes de créer leurs propres avatars et...
14 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Le Motorola edge50 pro à toute épreuve
© Borey Sok / Studio Beige
Le Motorola edge50 pro à toute épreuve
Sous le soleil écrasant de Marrakech ou dans le singulier quartier de Beaugrenelle à Paris, le nouveau-né de Motorola – le edge50 pro –...
10 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas