La RATP invite Fisheye : décathlon en mode travelling 

28 mars 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
La RATP invite Fisheye : décathlon en mode travelling 
© Benjamin Malapris
© Cait Oppermann

À l’occasion des Jeux olympiques d’été, la RATP invite de nouveau Fisheye à mettre en avant les talents émergents du 8e art. Les 10 photographes exposé·e·s dans 13 stations du réseau revisitent l’image du sport de manière ludique, joyeuse et colorée. Comme un décathlon onirique qui vous conduira, au fil de vos déplacements, dans des univers surprenants. Cet article est à retrouver dans notre dernier numéro, Ressource.

Après avoir exposé une dizaine de jeunes auteur·ice·s à l’occasion du 10e anniversaire du magazine l’an dernier, la RATP invite de nouveau Fisheye en cette année olympique pour explorer l’image du sport au prisme des photographes émergent·e·s. Les dix regards retenus pour ce grand travelling traversant pas moins de treize stations vous réservent de belles découvertes. Une opération labellisée Olympiade culturelle : cette programmation explore les liens entre l’art et le sport, mais aussi des valeurs comme l’excellence, l’inclusion, la diversité culturelle et l’universalisme. 

Vous pourrez ainsi, jusqu’au 27 mai, découvrir le travail de Pelle Cass, qui traduit l’énergie du jeu en un ballet synchronisé de mouvements et de passion, suspendant ces moments fugaces dans une éternité visuelle. Ses milliers de clichés assemblés en un time-lapse immobile nous entraînent dans un tourbillon étrange et dionysiaque. Dans un autre rapport au mouvement, les photos de Cait Oppermann – saisies sur le vif ou dans le flou – recomposent, fragment après fragment, une chorégraphie qui nous hypnotise. Véritables épures graphiques, les clichés d’Anthony Blasko hissent le geste sportif au rang d’œuvre d’art. En équilibre dans le bleu du ciel, ses plongeurs nous transportent dans une autre dimension. Native du Pays de Galle, Eva Watkins s’intéresse, elle, aux gens, à leurs histoires et leur rend hommage à travers des images qui sont autant de moments de partage. Ancien sportif de haut niveau, Guillaume Martial mène quant à lui une recherche sur l’espace et son appropriation dans la tradition du cinéma burlesque. Dans ses images, où il se met en scène, il nous propose une nouvelle lecture de la photographie de sport, poétique, décalée et pleine d’humour. 

© Ward Roberts
© Eva Watkins
© Brad Walls

Atmosphère psychédélique 

C’est vers le surréalisme que nous entraîne Andrea Koporova avec une œuvre singulière aux couleurs acidulées. Ses architectures sophistiquées composent un univers parallèle à l’atmosphère psychédélique. Passionné lui aussi par la couleur, Benjamin Malapris incarne la puissance du sport, révélant la persévérance et la détermination des athlètes. Avec The Flying Cholitas, Luisa Dörr montre des lutteuses boliviennes qui défient les stéréotypes de genre en participant à un sport traditionnellement dominé par les hommes. La photographe participe ainsi à faire de leur lutte une puissante avancée culturelle. Avec une maîtrise de la composition et de l’esthétique, Brad Walls transforme les moments sportifs en véritables œuvres d’art. Il saisit avec grâce la force et l’émotion des athlètes de manière étonnante. Enfin, photographiant les terrains de sport en mettant l’accent sur leurs qualités graphiques et chromatiques, Ward Roberts compose ses images dans de subtiles et chatoyantes couleurs pastel, que vient contaminer tout un fourmillement de détails.

Les dix auteurs·rice·s sélectionné·e·s par Fisheye nous permettent d’oublier l’image classique et traditionnelle du sport. Leurs pas de côté toniques, décapants – et si l’on ose : olympiques – nous révèlent des dimensions insoupçonnées. Leurs travaux hissent haut les couleurs de la créativité et installent sur le podium les trois mots-clés du magazine : Raconter, Inspirer, Révéler. 

© Andrea Koporova
© Anthony Blasko
© Luisa Dörr
© Pelle Cass
© Guillaume Martial
À lire aussi
La jeunesse et l’argentique au secours de la photo sportive
La jeunesse et l’argentique au secours de la photo sportive
Comment faire face à la boulimie d’images sportives ? Le média Analog Football entend réinventer la photographie de sport par…
09 novembre 2022   •  
Écrit par Pablo Patarin
Superpixel : le sport amateur sous les projecteurs
© Aché Issakha / Courtesy of Superpixel
Superpixel : le sport amateur sous les projecteurs
Le Jeu de Paume et le Paris Université Club font briller le sport amateur pendant trois mois, du 13 juin au 17 septembre 2023.
08 septembre 2023   •  
Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
21 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas