La sélection Instagram #417 : jeux de corps

29 août 2023   •  
Écrit par Lucie Guillet et Ana Corderot
La sélection Instagram #417 : jeux de corps
© Caroline Heinecke

Dans notre sélection instagram #417, les corps se dévoilent et se mettent en scène selon les humeurs et envies artistiques des photographes. Une jolie manière de se (re)découvrir.

@Molly Matalon

Installée à Los Angeles, Molly Matalon attire la bonne humeur autant qu’elle la diffuse. Couleurs et compositions excentriques, petites luxures… ici la mise en scène est de mise, et rassemble les corps tendres aux végétaux et objets duveteux. 

© Molly Matalon
© Molly Matalon

@Caroline Heinecke

Chargées d’humour et de satire, les compositions visuelles de Caroline Heinecke provoquent le sourire. Le décadrage des formes, le jeu des matières et des nuances, nous propulsent dans son monde enivrant.

© Caroline Heinecke
© Caroline Heinecke

@masharaymers

Maria Raymers sublime les corps abimés. Originaire d’Ukraine, l’artiste trouve de la beauté dans les imperfections, les blessures et les marques laissées sciemment ou non par la main de l’Homme. De par son art elle redessine les dictats du beau.

Maria Raymers / Instagram
© Maria Raymers / Instagram
Maria Raymers / Instagram
© Maria Raymers / Instagram

@juan_pablo_vivanco

L’artiste italien Jampo déforme l’humain pour que seules des silhouettes se dessinent dans ses images. En noir et blanc, on devine des contours de corps voilés et dénaturés qui interpellent et interrogent.

© Jampo / Instagram
© Jampo / Instagram
© Jampo / Instagram
© Jampo / Instagram

@mir._art

Les images découpées, déchirées et recollées de Miriam Tölke sont emplies de poésie et de douceur. L’artiste construit et déconstruit ses compositions, tout en leur donnant de l’harmonie et de la tendresse, dans des collages à l’intimité assumée.

© Miriam Tölke / Instagram
© Miriam Tölke / Instagram
© Miriam Tölke / Instagram
© Miriam Tölke / Instagram

Explorez
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
À l'instant   •  
Écrit par Lou Tsatsas
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
À l'instant   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 4 heures   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina