La sélection Instagram #461 : sous la surface

02 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
La sélection Instagram #461 : sous la surface
© Dasha Mayer / Instagram

En écho à la thématique de l’édition 2024 des Rencontres d’Arles, chaque artiste de notre sélection Instagram de la semaine explore un dessous, un dedans, un univers parallèle ou encore un fond de piscine. L’été s’installe, mais Sous la surface se cachent des trésors et des rêves, des communautés oubliées et des esprits joueurs. 

@zhuz1

Zhu Unnell vit dans un monde à l’envers où tout est permis. L’horreur côtoie les robots humanoïdes, les forêts en feu et les plages luxuriantes. La photographe chinoise livre une vision sublimée des dessous de son imagination, colorée et débordante.

© Zhu Unnell / Instagram
© Zhu Unnell / Instagram

@dashamaayer

Dasha Mayer jongle entre la photographie et le DJing. La mode infuse autant dans son travail commercial que dans sa pratique de l’argentique. Elle démasque les instants candides sous la semelle courbée d’une chaussure à talon et saisit les mouvements élancés de ses modèles et les sourires dissimulés.

© Dasha Mayer / Instagram
© Dasha Mayer / Instagram

@carson.stachura

Dans les sous-sols nocturnes, Carson Stachura révèle les individualités, dévoile les identités multiples, capture les visages et les corps dénudés de leurs masques. Les réalités queers guident l’artiste non-binaire, installé·e à New York et s’embrasent sur la pellicule photographique.

© Carson Stachura / Instagram
© Carson Stachura / Instagram

@renaultjules

Les photographies de Jules Renault respirent la chaleur de l’été et la culture urbaine des années 1990. Le photographe et réalisateur français pose son regard sur la mode, autant immergée qu’aérienne. Sous la fluidité de l’habit ou sous le poids du bijou, le corps danse au gré de sa direction artistique.

© Jules Renault / Instagram
© Jules Renault / Instagram

@elenaperezvazquezflor

La vie se dérobe, absorbée par la terre ou par l’eau, sous le regard tendre d’Elena Perez Vazquez. La photographe s’attache à documenter la beauté des choses qui l’entourent entre Séville et Berlin. Les doux paysages de campagne caressent l’âme, les visages éblouis par le soleil rappellent les températures estivales et d’étonnants objets s’invitent dans le quotidien.

© Elena Perez Vazquez / Instagram
© Elena Perez Vazquez / Instagram
À lire aussi
10/10 pour la jeune création contemporaine
© Sofiya Loriashvili
10/10 pour la jeune création contemporaine
Pour la semaine d’ouverture des Rencontres d’Arles 2024, Archevêché by Fisheye présente une série de rendez-vous incontournables ! Parmi…
24 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme…
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Explorez
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
© Damien Krisl
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
Photographe de commande spécialisé dans la mode, la beauté et les éditoriaux, Damien Krisl se distingue par son approche. Inspiré de...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #462 : la fabrique des imaginaires
© Carlos Del Rio-Bermudez / Instagram
La sélection Instagram #462 : la fabrique des imaginaires
Notre sélection Instagram de la semaine explore l'irrésistible attrait des photographes pour l'expérimentation. Aux limites de...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
New Farmer : les cultures artificielles de Bruce Eesly
© Bruce Eesly. Les variétés de pommes de terre sélectionnées sont classées en seize catégories selon les normes de LURCH, 1952, série Le fermier du futur, 2023. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
New Farmer : les cultures artificielles de Bruce Eesly
Jusqu’au 29 septembre 2024, à l’occasion des Rencontres d’Arles, la Croisière accueille les étonnantes archives de Bruce Eesly. Dans New...
05 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
© Pierre & Florent
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
Dans le cadre des Rencontres de la photographie d’Arles, la galerie Porte B. présente Mémoire habillée, la dernière série du duo Pierre...
05 juillet 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin