10/10 pour la jeune création contemporaine

24 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
10/10 pour la jeune création contemporaine
© Sofiya Loriashvili
© Jules Ferrini

Pour la semaine d’ouverture des Rencontres d’Arles 2024, Archevêché by Fisheye présente une série de rendez-vous incontournables ! Parmi eux, l’exposition 10/10 conjugue les travaux de certain·es parmi les meilleur·es jeunes diplômé·es de dix écoles de photographie françaises et internationales.

Du 1er au 6 juillet prochain, Fisheye prendra ses quartiers dans la Cour de l’Archevêché, lieu phare des Rencontres d’Arles ! Pour l’occasion, dix jeunes artistes questionneront nos perceptions du réel, poétiseront la perte et le caractère éphémère des choses, et offriront une méditation sur notre condition. Soutenue par Canon, l’exposition, née d’un attachement pour les œuvres de ces talents émergents et leurs évolutions artistiques, offrira une vue d’ensemble hétéroclite, où s’établissent des correspondances entre perspectives et sensibilités. En déployant leurs visions pour l’avenir, chacun et chacune d’elleux raconteront des histoires qui montrent et réinventent les liens qui importent, dans l’espoir de contribuer à un monde meilleur.

Des expériences stimulantes

Inscrit dans le programme du ()FF des Rencontres d’Arles, désormais porté par La Kabine, L’Archevêché By Fisheye présentera ainsi le fruit d’une curation unique. Mathis Benestebe, à qui nous avions déjà consacré un article, décrit l’alexithymie et la déconnexion émotionnelle de l’artiste dans son couple, tandis que Ji Tongxin questionne la mortalité à travers des visions d’apocalypse. Sumi Anjuman abordera le thème des violences sexuelles, à travers une œuvre photographique, littéraire et musicale, issue d’une correspondance. Sofiya Loriashvili, dont l’œuvre montre un réalisme cru néanmoins empreint d’un regard altruiste, nous invite à réfléchir à la place de la poupée plastique dans notre société. La photographe Gioia Cheung, quant à elle, choisit de reproduire les interactions et les conflits entre ses parents, dans des décors de studio qui les théâtralisent.

En s’inscrivant dans une approche philosophique du métier de restaurateur du patrimoine, Émile Moutaud s’immerge dans un match de football, et s’intéresse en particulier à la prépondérance du rôle de la communauté et des traditions dans ces évènements. Également situé aux frontières avec d’autres univers, l’artiste et théoricien Raphaël Lods transforme la matière en poussière, rendant leur fragilité à la nature, à nos corps et à nos espoirs. À l’aide du procédé de solarisation, Jules Ferrini nous entraîne dans une ville où les individus prennent des allures de pochoirs, dans une atmosphère fantomatique. Benjamin Freedman procède lui aussi à une sortie radicale du réel, en nous entraînant dans un monde de science-fiction et d’horreur, entièrement inventé par l’intelligence artificielle. Dans un genre plus abstrait, enfin, Natasha Gruza compose subtilement avec le flou et les couleurs vives pour créer de véritables peintures en mouvement.

© Raphaël Lods
© Mathis Benestebe
© Sumi Anjuman
© Ji Tongxin
© Gioia Cheung
© Natasha Gruza
À lire aussi
Les Rencontres Arles dévoilent le programme de leur 55e édition !
© Équipement, lunettes de protection, flash aveuglant, 1974.
Les Rencontres Arles dévoilent le programme de leur 55e édition !
Les Rencontres d’Arles ont dévoilé le programme de leur 55e édition, qui sera portée par le thème Sous la surface. L’évènement…
25 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme…
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Explorez
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
À Arles : les femmes photographes dans le viseur de la rédaction
© Cristina De Middel. Revenir à nouveau [Volver Volver], série Voyage au centre, 2021. Avec l’aimable autorisation de l’artiste / Magnum Photos
À Arles : les femmes photographes dans le viseur de la rédaction
En parallèle de ses articles sur la 55e édition des Rencontres d’Arles, qui se tiendra jusqu’au 29 septembre 2024, la rédaction...
11 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin