La sélection Instagram #459 : berceuses imagées

18 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
La sélection Instagram #459 : berceuses imagées
© doongood_666 / Instagram

D’un petit somme à l’ombre d’un pommier à un rêve érotique dans un love hotel, les artistes de notre sélection Instagram de la semaine plongent dans les bras de Morphée pour créer des images contemplatives et chimériques. Les paupières sont lourdes : c’est l’heure de la sieste et de visions réparatrices.

@alternativeuniverse.jpg

Les collages digitaux de Chiara Giliberto sont de l’ordre de l’utopie. Ses personnages se prélassent dans des lieux fantasmés où tout semble possible. À coups de détourages minutieux sur Photoshop, l’artiste sillonne un univers parallèle délirant à la palette pop et granuleuse. 

© Chiara Giliberto / Instagram
© Chiara Giliberto / Instagram

@diaryoflonliness

L’Instagrameuse Diaryofloneliness photographie la solitude, celle qu’on pleure dans ses draps, celle qu’on cherche dans sa chambre, celle qu’on cache dans son cœur. Combinant les pratiques photographiques, comme le polaroid, ou le cyanotype, elle dévoile sa propre silhouette dans des somnolences monochromes presque léthargiques.

© diaryoflonliness / Instagram
© diaryoflonliness / Instagram

@doongood_666

Ken parcourt un monde nocturne où les désirs les plus secrets et les plus interdits se révèlent. Dans l’intimité des love hotels, il capture la luxure, les rêves coquins et les néons criards qui dansent sur les paupières assoupies.

© doongood_666 / Instagram
© doongood_666 / Instagram

@keiki.b

Keiki Banja aime regarder les hommes. Ceux qu’il photographie s’allongent un peu partout et pénètrent un demi-sommeil sublimé, tendre et quasiment fiévreux. Ses images paisibles invitent à la contemplation et à la réflexion du corps masculin dans sa vulnérabilité.

© Keiki Banja / Instagram
© Keiki Banja / Instagram

@filmframejourneys

Merve procède à une balade photographique. Les rues et ses passant·es, à poils où à lunettes de soleil, dévoilent sur sa pellicule la douceur du train-train quotidien qui nous mènent inéluctablement à un endormissement soudain. De jour comme de nuit, un·e bon·ne bâilleur·se en fait bâiller cent.

© filmframejourneys / Instagram
© filmframejourneys / Instagram
À lire aussi
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute……
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
Le sommeil, une denrée qui se raréfie 
Le sommeil, une denrée qui se raréfie 
Jusqu’au 13 novembre, de 22h à 23h, Approche, salon dédié à l’image et à…
11 novembre 2021   •  
Écrit par Anaïs Viand
Explorez
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
© Julian Slagman
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
Projet au long cours, Looking at My Brother déroule un récit intime faisant éclater la chronologie. Une lettre d’amour visuelle de Julian...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Rafael Medina : corps libres et désirés 
© Rafael Medina
Rafael Medina : corps libres et désirés 
En double exposition, sous les néons des soirées underground, Rafael Medina développe un corpus d'images grisantes, inspirées par les...
27 juin 2024   •  
Écrit par Anaïs Viand
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
© Nanténé Traoré, Late Night Tales, 2024 / Un ou une artiste que tu admires par-dessus tout ?
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
26 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
© Tommy Keith
Les coups de cœur #498 : Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno
Tommy Keith et Patrick Gilliéron Lopreno, nos coups de cœur de la semaine, dépeignent le paysage alentour chacun à leur manière. Le...
24 juin 2024   •  
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin