Prix Camera Clara : la Roumanie existentielle de Laura Pannack, lauréate 2023

30 octobre 2023   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Prix Camera Clara : la Roumanie existentielle de Laura Pannack, lauréate 2023
© Laura Pannack
© Laura Pannack
© Laura Pannack

Le 25 octobre, le Prix Camera Clara a dévoilé le nom de sa lauréate 2023 : Laura Pannack. À la chambre photographique, cette dernière capture les paysages roumains et y explore notre rapport à la vie comme à la mort.

Initié en 2012 par Joséphine de Bodinat-Moreno et développé par Audrey Bazin puis, depuis 2022, par Aurélie Chauffert_Yvart, le Prix Camera Clara récompense chaque année un travail photographique réalisé à la chambre par un·e artiste contemporain·e. Une singularité entendant ancrer une œuvre dans le temps, à une époque où les images envahissent notre quotidien – comme une respiration invitant l’introspection, la lenteur au sein de la création. Depuis sa création, le prix ne cesse de gagner en notoriété, notamment à l’étranger : pour l’édition 2023, 68% des candidatures étaient internationales.

Choisie par un jury composé de personnalités du monde de l’art et de la photographie (parmi elleux, Audrey Bazin, désormais directrice artistique de la Fondation Louis Roederer, Héloïse Conesa, conservatrice en photographie à la BnF, ou encore Michel Poivert, historien de l’art), la lauréate du Prix Camera Clara, Laura Pannack, utilise quant à elle la chambre pour explorer la relation complexe entre un·e photographe et son sujet, comme la notion de temporalité.

Installée à Londres, l’autrice née en 1985 s’est rendue en Roumanie pour composer la série primée, Youth without age and life without Death. Fascinée par le caractère éphémère de l’existence, et la confrontation inévitable à la mort, elle s’immerge dans des paysages contemplatifs, berceaux de nombreuses traditions et mythologies pour tenter d’appréhender ces thématiques universelles. Inspirée par la richesse du territoire, elle s’en nourrit et y tisse un récit délicat où se croisent êtres vivants, nature et interprétations plus intimes. Une œuvre sensible transcendée par la recherche d’équilibre et de précision propre à la chambre photographique. À découvrir à la BnF, site François Mitterrand, du 12 décembre 2023 au 10 mars 2024.

© Laura Pannack
© Laura Pannack
© Laura Pannack
© Laura Pannack
© Laura Pannack
© Laura Pannack
© Laura Pannack
À lire aussi
Il était une fois Bialowieza
Il était une fois Bialowieza
Devenue photographe après des études de géographie, Andréa Mantovani rend compte des enjeux environnementaux dans la dernière forêt…
18 septembre 2019   •  
Écrit par Eric Karsenty
Stéphanie Solinas récompensée par le Prix Camera Clara
Stéphanie Solinas récompensée par le Prix Camera Clara
Le 4 février 2021, le Prix Camera Clara a révélé le nom de sa lauréate : Stéphanie Solinas. Dans L’Inexpliqué – Revenants, la photographe…
04 février 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Explorez
L’éclat des nuits de Nicolas Hermann
© Nicolas Hermann
L’éclat des nuits de Nicolas Hermann
C’est en pleine nuit que Nicolas Hermann trouve l’inspiration. Dans la pénombre, le photographe français compose des récits mystiques...
10 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Francisco Gonzalez Camacho : splendeur d'appartenir
© Francisco Gonzalez Camacho
Francisco Gonzalez Camacho : splendeur d’appartenir
« J’aime voir le monde d'un point de vue photographique. En ce sens, je m'identifie beaucoup à Garry Winogrand (photographe américain...
10 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kyotographie 2024 : danser avec la photographie
© Yoriyas
Kyotographie 2024 : danser avec la photographie
Breakdancer, photographe, vidéaste et chorégraphe, le Marocain Yoriyas (Yassine Alaoui Issmaili) nous propose avec Casablanca. Not The...
07 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Necromancer : Inuuteq Storch, mage noir au service des mythes groenlandais
© Inuuteq Storch
Necromancer : Inuuteq Storch, mage noir au service des mythes groenlandais
Dans Necromancer, un récit monochrome aux frontières du monde spirituel, Inuuteq Storch illustre les coutumes de ses ancêtres, tout en...
23 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet