La sélection Instagram #444 : hymne à la sororité

La sélection Instagram #444 : hymne à la sororité
© Anaïck Lejart / Instagram

À l’approche du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, notre sélection Instagram se veut comme un hymne à la sororité. Au fil des images, les photographes suggèrent des amitiés féminines, célèbrent la diversité des modes de vie et des corps de tous âges. Par leur démarche, toutes et tous soulignent ainsi l’importance de la représentation dans les sphères publiques. 

@matthieucroizier

Des images de Matthieu Croizier, artiste installé à Lausanne, en Suisse, émanent une forme de douceur et de force. Ses photos de mode, parfois étonnantes, interrogent la représentation du corps, du beau et du laid, et célèbrent ce qui s’écarte de la norme. L’objectif ? Remettre en cause les constructions sociales.

© Matthieu Croizier / Instagram
© Matthieu Croizier / Instagram

@turkinafaso

Installée à Londres, Turkina Faso travaille avec plusieurs médiums tels que la photographie, le cinéma et l’écriture. Elle aime montrer les femmes dans toute leur fragilité et leur puissance, le corps enveloppé d’un tissu soyeux, de plumes ou encore immergé dans l’eau.

© Turkina Faso / Instagram
© Turkina Faso / Instagram

@clairebrandphoto

Photographe de mode et de commande, Claire Brand a réalisé une série autour de la beauté qui peut sembler singulière tant son sujet demeure absent des éditoriaux. Au fil des images se découvrent des fards aux couleurs lavande, jaune soleil ou rose bonbon et des lèvres laquées de rouge, soulignant les traits d’une femme âgée.

© Claire Brand / Fisheye
© Claire Brand / Fisheye

@lejartanaick

Dans ses compositions, Anaïck Lejart se plaît à mettre en scène toute une déclinaison d’objets du quotidien. Souvent oubliés dans la banalité des jours, ceux-ci révèlent pourtant nos modes de vie. Par leur biais, la photographe française célèbre ainsi la richesse de la personnalité des femmes qu’elle immortalise. 

© Anaïck Lejart / Instagram
© Anaïck Lejart / Instagram

@adjusthefocus

Marta Pilotto a à cœur de représenter une diversité de femmes. À cet effet, entre les fleurs qui peuplent ses images, l’artiste barcelonaise met en lumière leurs nuances et leurs courbes avec beaucoup de douceur.

© Marta Pilotto / Instagram
© Marta Pilotto / Instagram
À lire aussi
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et…
27 février 2024   •  
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d’un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce…
20 février 2024   •  
Explorez
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
100% L'EXPO : immersion magnétique dans l'art émergent
© Daria Svertilova, Maisons éphémères, 2023, ENSAD / Courtesy of 100% L'EXPO
100% L’EXPO : immersion magnétique dans l’art émergent
En accès libre et gratuit, le festival 100% L’EXPO revient pour une 6e édition au sein de la Grande Halle ainsi qu’en plein air dans le...
08 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tarek Mawad et les mouvements des corps
© Tarek Mawad
Tarek Mawad et les mouvements des corps
À l’instar de ses muses, Tarek Mawad, photographe de mode germano-égyptien, est porté par un mouvement permanent.
05 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Ascension, Matthew Smith et les seuils du deuil
© Matthew Smith
Ascension, Matthew Smith et les seuils du deuil
Avec Ascension, le photographe Matthew Smith crée une ville imaginaire où traquer l’ombre de sa première femme disparue. L’occasion de...
03 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill