La sélection Instagram #442 : parades fantasmées

20 février 2024   •  
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram

Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d’un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce froid mois de février, des images hautes en couleur et pleines d’effervescence qui annonce le retour des beaux jours !

@david.winston.photography

Installé entre les États-Unis et Venise, David Winson capture les couleurs du carnaval, ses créatures fabuleuses et ses costumes extravagants, tout comme les paysages iconiques du Nord de l’Italie avec ses rives et ses gondoles mythiques. À travers des photographies en noir et blanc, des cyanotypes et autres techniques alternatives, il nous plonge au cœur d’événements festifs et colorés !

© David Winson
© David Winson

@pierlumed

Les photographies de l’artiste et journaliste Pierluigi Meduri, nous emportent au pays du carnaval, l’Italie. Dans ses portraits colorés, des canavalier·res apparaissent vêtus de plumes, de masques et d’accessoires exubérants. En parallèle, ses photos de rue aux cadrages et points de vue variés convoquent des flous de mouvement, qui témoignent de l’esprit de fête qui règne sur place.

© Pierluigi Meduri
© Pierluigi Meduri

@andreas_kamoutsis

Pour Andreas Kamoutsis, la photographie est un médium très solitaire. Pourtant, cet artiste grec semble toujours être en quête de ce qu’il peut y avoir d’étrange et de merveilleux dans les autres, dans leurs extravagances et leur folie de vivre.

© Andreas Kamoutsis / Instagram
© Andreas Kamoutsis / Instagram

@streetsbybert

Le photographe de rue belge Bert De Busschere capture la réalité moderne dans ce qu’elle a de plus spectaculaire et fantasque. En tous contextes, son regard, pourtant plein de dérision, prend ses sujets particulièrement au sérieux.

© Bert De Busschere / Instagram
© Bert De Busschere / Instagram

@suzor

Colorées et polies, les images de Pauline Suzor sont empreintes d’un réalisme doux. Faisant poser ses modèles comme des caméléons, elle poursuit une démarche qui consiste à remettre en question notre capacité à nous transformer pour vivre en harmonie avec la nature.

© Pauline Suzor / Instagram
© Pauline Suzor / Instagram
À lire aussi
« Un carnaval fou, irrationnel surréaliste et chaotique »
« Un carnaval fou, irrationnel surréaliste et chaotique »
L’artiste biélorusse Masha Svyatogor expose, jusqu’au 9 août au Festival Circulation(s) Everybody Dance, une série de montages…
27 juin 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
« Anima », transes costumées
« Anima », transes costumées
Dans Anima, un ouvrage haut en couleur, le photographe Mathieu Richer Mamousse capture les pèlerinages du monde entier, et les costumes…
04 août 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La RATP invite dix photographes de Fisheye à investir le métro parisien
La RATP invite dix photographes de Fisheye à investir le métro parisien
Pour le dixième anniversaire de Fisheye, la RATP expose dans les couloirs de gares et stations du métro parisien dix photographes déjà…
02 février 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
© Veronique Van Hoorick / Instagram
La sélection Instagram #450 : les déclinaisons du grain
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram partagent un attrait pour les images au grain saillant. Dans des approches...
16 avril 2024   •  
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
© Marine Combes
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
Les Rencontres de la jeune photographie internationale célèbrent leurs 30 ans à Niort. Pour l’occasion, le festival propose aux neuf...
09 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d'un Tibet onirique
© Kin Coedel
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d’un Tibet onirique
Pour réaliser Dyal Thak, Kin Coedel s’est rendu à de multiples reprises sur le plateau tibétain. Là-bas, le photographe chinois a...
09 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine