Les coups de cœur #460 : Efi Laskari et Marion Gabrielle 

Les coups de cœur #460 : Efi Laskari et Marion Gabrielle 
© Marion Gabrielle
© Efi Laskari

Efi Laskari et Marion Gabrielle, nos coups de cœur #460, ont découvert la photographie de manière hasardeuse et s’en servent depuis pour sonder le monde. La première scrute l’obscurité pour illustrer les désillusions de la société, quand la seconde préfère les silhouettes colorées qui font la part belle au vêtement.

Efi Laskari 

Originaire d’Athènes, en Grèce, Efi Laskari est diplômée, depuis 1993, en littérature grecque. En soif de créativité, elle s’inscrit en 2019 à l’école des beaux-arts de sa ville, l’ASFA, dans le domaine de la peinture. Sur place, elle découvre un laboratoire de photographie et tombe amoureuse du médium. « Je ne savais pas que j’avais l’œil d’une photographe, puis j’ai réalisé que cet art est un moyen qui me permet d’exprimer mon monde intérieur et mes pensées sans aucune pression », confie l’artiste pluridisciplinaire. L’atmosphère tant obscure que nébuleuse émanant de son travail interroge l’histoire qui se cache derrière chacune de ses images. Une ombre enfantine en noir et blanc, une petite silhouette perdue dans l’immensité d’une forêt, ou encore le corps immergé d’une femme… Les récits visuels construits par la photographe s’inspirent des désillusions de la société qui nous entoure. « La photographie, la peinture, le dessin et l’art vidéo m’aident à me poser des questions sur la manière dont cette planète pourrait être meilleure pour nous toutes et tous. Je m’intéresse beaucoup aux périodes sombres de l’histoire mondiale et je pense qu’une recherche approfondie peut nous permettre de ne pas répéter les erreurs du passé », précise celle qui est préoccupée par l’idée de perte d’identité et de liberté. En réalisant ce conte noirci par les déconvenues de la vie, Efi Laskari exorcise ses « démons ».

© Efi Laskari
© Efi Laskari
© Efi Laskari
© Efi Laskari
© Efi Laskari
© Marion Gabrielle

Marion Gabrielle 

« Quand j’étais au collège, j’ai déménagé à la campagne. Citadine depuis toujours, je me suis sentie très isolée et loin de tout. J’ai emprunté un boîtier appartenant à mes parents, à l’époque un compact digital, et j’ai commencé à tout photographier autour de moi : la nature dans mon jardin, la maison, le quotidien. Très vite, je suis allée vers le portrait et la mise en scène, immortalisant mon petit frère et mes ami·es qui se prêtaient au jeu », se souvient Marion Gabrielle. Créative dans l’âme, son attrait pour le médium prend de plus en plus de place dans sa vie au point où, au lycée, elle se renseigne sur les écoles dédiées à cette discipline. Seulement, elle ne peut s’offrir de telles études et se tourne alors vers un cursus d’art visuel anglophone, continuant sa pratique en parallèle. À force de persévérance, la jeune doctorante, désormais installée entre Londres et Hong Kong, a depuis réalisé son rêve en devenant photographe de mode« Je suis dans une période où je reviens beaucoup vers la simplicité. Je suis toujours entre plusieurs pays et plusieurs projets professionnels avec mes recherches académiques et la photographie. Je n’ai plus d’espace studio pour expérimenter, je me retrouve à shooter en extérieur, et j’aime beaucoup ça, explique-t-elle. Je me rends compte que c’est d’abord le sujet et son environnement qui m’intéressent. J’aime la relation entre l’être humain, la ville et la nature. Mon regard est toujours attiré par les formes et couleurs des bâtiments, des objets, des vêtements ou accessoires que je croise. »

© Marion Gabrielle
© Marion Gabrielle
© Marion Gabrielle
© Marion Gabrielle
© Marion Gabrielle
À lire aussi
Les coups de cœur #459 : Orane Mondani et Ivett Vega
© Ivett Vega
Les coups de cœur #459 : Orane Mondani et Ivett Vega
L’expérimentation est au cœur de la pratique artistique d’Orane Mondani et Ivett Vega, nos coups de cœur…
18 septembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #458 : Aurélie Scouarnec et Laurent Spadotto
© Aurélie Scouarnec
Les coups de cœur #458 : Aurélie Scouarnec et Laurent Spadotto
Aurélie Scouarnec et Laurent Spadotto, nos coups de cœur #458, prêtent une attention particulière à la fragilité du monde, qu’il soit…
11 septembre 2023   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Explorez
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill