Les coups de cœur #469 : David Shortland et Olha Lobazova

Les coups de cœur #469 : David Shortland et Olha Lobazova
© David Shortland
© David Shortland

David Shortland et Olha Lobazova, nos coups de cœur #469, utilisent leur boîtier pour figer leurs observations du monde. Le premier s’aventure dans les méandres des rues tandis que la seconde se tourne vers l’intimité du foyer pour cristalliser le quotidien de ses jeunes frères, hantés par la guerre en Ukraine.

David Shortland

Originaire d’Irlande et installé à Londres depuis plusieurs années, David Shortland s’essaye au médium récemment, en 2021, pendant le confinement. « J’ai toujours été intéressé par les arts visuels et j’ai étudié le cinéma à l’université, mais je n’avais jamais vraiment appris les bases de la photographie. Une fois que j’ai eu le courage de sortir et de photographier les rues, c’est rapidement devenu une obsession », se remémore l’artiste autodidacte. Au fil de pérégrinations, il exerce son œil et saisit des univers urbains où les ombres s’entrechoquent à la lumière. Les protagonistes de ses clichés, dépourvus de visages, semblent jouer des rôles bien définis, telle une pièce de théâtre. Et pourtant, les scènes capturées par David Shortland résultent uniquement d’une observation minutieuse de son environnement. « Je ne sors pas avec un projet spécifique en tête, surtout parce que je suis déjà assez angoissé à l’idée de ne rien trouver à immortaliser ! J’aime rester naturel et me promener sans avoir d’itinéraire », précise-t-il. De nature anxieuse et introspective, l’artiste découvre dans sa pratique un moyen de canaliser ses états d’âme. Photographier devient alors un acte thérapeutique lui permettant d’accroître sa confiance en lui et de mieux se comprendre. « J’apprécie la photographie qui résonne avec des choses un peu plus sombres ou irrésolues en moi, ou qui reflète la manière dont la société nous affecte mentalement et socialement », déclare-t-il avant de conclure : « J’aime la façon dont Saul Leiter rend anonymes un grand nombre de ses sujets dans des compositions surréalistes et abstraites, la manière dont Todd Hido voit les choses du point de vue d’un étranger isolé ou celle dont les sujets de Fan Ho sont comme des détails insignifiants dans des décors écrasants. J’espère que mes images expriment des thèmes similaires : l’isolement, l’aliénation et la fragmentation. »

© David Shortland
© David Shortland

© David Shortland
© David Shortland

© Ohla Lobazova

Olha Lobazova

Mère d’un enfant en bas âge, Olha Lobazova a orienté sa pratique autour de la maternité et de la perception que les tout·e-petit·es ont du monde qui les entoure. C’est après que sa famille, dont son frère alors âgé de 4 ans, s’est installée à Berlin, où elle réside désormais, qu’elle a eu l’idée de composer KidA« Mes proches ont passé plusieurs jours dans le sous-sol de Kharkiv, à se cacher des explosions. Il leur a fallu plus d’une semaine pour arriver en Allemagne. Même s’il était en sécurité, Mykhailo, le plus jeune, pleurait et criait constamment, se souvient-elle. À présent, il parle, mais ici, personne ne comprend sa langue. Il en va de même pour mon autre frère. Leur chambre est remplie de mythes effrayants. C’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour exprimer leurs peurs et leurs angoisses. Ces enfants savent que les monstres ne vivent pas sous leur lit. » Pour réaliser sa série, la photographe ukrainienne a ainsi documenté leur quotidien, en essayant de saisir les non-dits, qui se révèlent par bribes. « À un moment donné, je me suis rendu compte que le langage visuel pouvait être un outil de réflexion sur le subconscient. Si l’on ne peut parler que des choses qui ont un nom, on tombe dans cette limitation et beaucoup de sujets restent inexprimés », conclut-elle.

© Ohla Lobazova
© Ohla Lobazova
© Ohla Lobazova
© Ohla Lobazova
© Ohla Lobazova
À lire aussi
Les coups de cœur #468 : Sven Jan De Vuyst et Farhad Babayev
© Sven Jan De Vuyst
Les coups de cœur #468 : Sven Jan De Vuyst et Farhad Babayev
De New York à Berlin, les coups de cœur de la semaine, Sven Jan De Vuyst et Farhad Babayev, nous font voyager dans l’effervescence de…
20 novembre 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Les coups de cœur #467 : Lucas Frangella et Chloé Destuynder
© Chloé Destuynder
Les coups de cœur #467 : Lucas Frangella et Chloé Destuynder
L’argentique unit les deux univers emplis de sensibilité de Lucas Frangella et Chloé Destuynder, nos coups de cœur de la semaine.
13 novembre 2023   •  
Explorez
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill