Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent

05 juillet 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Mémoire habillée : les récits textiles de Pierre & Florent
© Pierre & Florent
© Pierre & Florent

Dans le cadre des Rencontres de la photographie d’Arles, la galerie Porte B. présente Mémoire habillée, la dernière série du duo Pierre & Florent. Visible à La Cour cachée du jusqu’au 14 juillet 2024, cette collection de portraits-sculptures a été enrichie pour l’occasion par de nouveaux personnages arlésiens.

Depuis 15 ans qu’ils travaillent ensemble, le duo de photographes a fait de la performance et de l’autofiction sa marque de fabrique. Après le lancement de leur carrière commune à la Pristine international Gallery de Mexico, ils poursuivent leur collaboration artistique dans la mode, en signant notamment plusieurs campagnes avec le créateur Castelbajac. Avec Mémoire habillée, ils enrichissent leur recherche esthétique autour du textile, qu’ils utilisent cette fois pour raconter des histoires personnelles, car « se vêtir, c’est se montrer au monde d’une manière que l’on choisit. ». Dans une démarche collaborative, ils ont demandé à leurs ami·es, leurs familles ou à de parfait·es inconnu·es de se dévoiler à travers des vêtements, des objets et des lieux qui comptent pour eux. Pour figurer cette accumulation et magnifier les participant·es, ils utilisent une structure, sorte de crinoline géante, sur laquelle vient s’amonceler l’ensemble des étoffes et des objets choisis. L’exposition présente une quinzaine de portraits grandeur nature, accompagnés de petits formats offrant tout le loisir de contempler les détails des créations. Au sous-sol, ne manquez pas la projection d’un film photographique où tous·tes les participant.es nous livrent une histoire, une anecdote de leur vie, en lien avec les images.

La Cour cachée, 16 rue Tour Fabre, 13200 Arles.
Vernissage vendredi 5 juillet de 16h à 22h.

© Pierre & Florent
© Pierre & Florent

© Pierre & Florent
© Pierre & Florent

© Pierre & Florent

© Pierre & Florent

© Pierre & Florent

© Pierre & Florent

© Pierre & Florent
© Pierre & Florent
À lire aussi
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
© Gioia Cheung
Archevêché by Fisheye : une programmation à ne manquer sous aucun prétexte !
Du 1er au 6 juillet, Fisheye investit la cour de l’Archevêché, ce lieu emblématique des Rencontres, en plein centre d’Arles. Au programme…
18 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Aux Rencontres d’Arles, la Fondation Manuel Rivera-Ortiz nous invite à croire
© Philippine Schaefer, Grounded, tirage argentique couleur, 2017
Aux Rencontres d’Arles, la Fondation Manuel Rivera-Ortiz nous invite à croire
Jusqu’au 29 septembre 2024, dans le cadre des Rencontres d’Arles, la Fondation Manuel Rivera-Ortiz présente Croyances et existence, une…
03 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d'espoir
© Dana Tentea / Courtesy of Galerie Triangle
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d’espoir
Du 1er au 14 juillet, dans le cadre des Rencontres d’Arles, la Galerie Triangle consacre une exposition à la cause environnementale, et…
28 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Explorez
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
© Ludivoca De Santis
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
Collections d’images venues de rêves lucides, Onironautica de Ludovica De Santis interroge, au travers de mises en scène intrigantes...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Le Jardin du Lunch : les boulettes de Proust
© Pascal Sgro
Le Jardin du Lunch : les boulettes de Proust
Entre nostalgie et humour, le photographe belge Pascal Sgro saisit, dans sa série en cours Le Jardin du Lunch, la bienveillante laideur...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Le Prix étudiant de la Photographie Industrielle révèle les noms de ses six lauréates
© Adèle Delbet
Le Prix étudiant de la Photographie Industrielle révèle les noms de ses six lauréates
Le jury du Prix étudiant de la Photographie Industrielle 2024 a désigné ses lauréates. Au nombre de six, les gagnantes portent un regard...
18 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur #501 : Cal Douglas et Sveta Kaverina
© Sveta Kaverina
Les coups de cœur #501 : Cal Douglas et Sveta Kaverina
Cal Douglas et Sveta Kaverina, nos coups de cœur de la semaine, ont commencé leurs projets grâce à des livres anciens. En les parcourant...
15 juillet 2024   •  
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
© Juliette-Andréa Élie, œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence au musée Nicéphore Niépce
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
Cette semaine, plongée dans l’œil de Juliette-Andréa Élie. Au moyen de diverses techniques, la photographe et plasticienne compose des...
À l'instant   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
Il y a 5 heures   •  
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
© Pascal Sgro
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
Cette semaine, les photographes de Fisheye s’intéressent aux différents aspects du feu, et ce, de manière littérale comme figurée.
21 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
20 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger