La sélection Instagram #448 : à nos divertissements

La sélection Instagram #448 : à nos divertissements
© Maksim Petrov / Instagram

Notre sélection Instagram de la semaine est une ode à la joie simple de pouvoir fêter la nuit, jouir du soleil, de la fantaisie des autres ou de soi-même ; une ode aux mille possibles offerts par un temps véritablement libre.

@heycosma

Celle qui se définit comme étant une « directrice artistique, photographe commerciale et lifestyle et artiste visuelle » capture des images minimalistes au rendu cinématographique, notamment grâce au style vestimentaire de ses sujets, à la présence d’éléments qui appartiennent à une époque révolue ainsi qu’à des couleurs vintages.

© Cosma / Instagram
© Cosma / Instagram

@janaitrejo

Janai Trejo dessine une nuit fluide, où la recherche d’identité(s) est tout autant un jeu qu’une nécessité. Influencé par sa formation dans les arts scéniques, ce photographe espagnol résidant à Paris s’intéresse de près à celleux qui agitent les soirées de la capitale, à commencer par les drag queens

© Janai Trejo / Instagram
© Janai Trejo / Instagram

@juanrodriguezmoralesphoto

Juan Rodríguez Morales est un artiste espagnol installé à Madrid. Après des études de psychologie, il commence à étudier le 8e art et s’intéresse plus particulièrement à la photographie documentaire et de rue. Moments festifs ou d’oisiveté sont au cœur de son travail, donnant naissance à des clichés empreints de positivité.

© Juan Rodríguez Morales / Instagram
© Juan Rodríguez Morales

@adrelanine

Adrelanine, de son pseudonyme, pratique un art urbain et graphique, pour le plus grand délice des yeux. Qu’il soit témoin privilégié d’émotions rares que ressentent les musicien·nes sur scène, ou qu’il peigne en extérieur avec la lumière naturelle à l’occasion de shootings, il suffit à l’artiste d’un simple appareil argentique pour capturer des clichés mémorables.

© Adrelanine / Instagram
© Adrelanine / Instagram

@mxmptrv

« Ma “religion” consiste à me reconnaître comme un personnage dans un jeu, qui s’amuse dans un lieu donné », explique l’artiste russe Maksim Petrov à propos de sa philosophie de vie, inhérente à sa pratique photographique. Photos de voyage, portraits, clichés de mode et d’architecture… Une énergie résolument joyeuse et festive se dégage de ses œuvre, lui permettant de ne pas céder à la routine, et de briser les conventions et les tabous.

© Maksim Petrov / Instagram
© Maksim Petrov / Instagram
À lire aussi
La sélection Instagram #447 : manipulation sur Polaroïds
© Lenny Gerard Behar / Instagram
La sélection Instagram #447 : manipulation sur Polaroïds
Cette semaine, notre sélection Instagram est dédiée à un format particulier : le Polaroïd, ainsi qu’aux nuances qu’il permet aux…
26 mars 2024   •  
La sélection Instagram #446 : une dose de vitamines
© Ritika Singh / Instagram
La sélection Instagram #446 : une dose de vitamines
Pour compenser un ensoleillement exceptionnellement déficitaire dans tout l’hexagone, et mettre un peu de soleil dans nos cœurs, les…
19 mars 2024   •  
Explorez
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
© Julien Athonady
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
Nos coups de cœur de la semaine, Julien Athonady et Nika Sandler, emploient le médium photographique comme une manière d'entrer au plus...
15 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine