Noir & blanc à la BnF : la puissance et la vivacité d’un genre à voir jusqu’au 21 janvier !

12 janvier 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Noir & blanc à la BnF : la puissance et la vivacité d'un genre à voir jusqu'au 21 janvier !
© Ray K. Metzker Kayak, Frankfurt, 1961 BnF, Estampes et photographie © Estate Ray K. Metzker / Courtesy of BnF
© Daido Moriyama, Portrait d’acteur de la série Théâtre japonais, 1968 BnF, Estampes et photographie / Courtesy of Daido Moriyama Photo Foundation and BnF

À l’occasion de cette rentrée 2024, la Bibliothèque nationale de France étend les horaires d’ouverture des expositions Épreuves de la matière et Noir & Blanc : une esthétique de la photographie à tous les jours de la semaine ! Nous vous avions présenté la première, mais qu’en est-il de la seconde ? Noir & Blanc propose en effet une rétrospective du genre et déroule les passionnants questionnements qu’il évoque aux artistes.

Comment se fait-il qu’avec l’avènement de la photographie couleur, celle en noir et blanc se soit maintenue dans les pratiques au lieu de disparaître progressivement ? Comment se fait-il qu’elle soit même devenue un véritable parti pris artistique à partir de la moitié du siècle dernier ? L’exposition Noir & Blanc rassemble rien de moins que certains des plus grands chefs-d’œuvre présents dans les collections de la BnF pour aborder la question de cette esthétique bien particulière sous un angle formel et sensible. L’accent est mis sur le processus de création des images, entre autres, de Nadar, Willy Ronis, Helmut Newton, Diane Arbus, Robert Frank, William Klein ou Daido Moriyama. Certain·es des photographes présenté·es ont expérimenté en profondeur les possibilités et les limites du noir et blanc, voire en ont fait le cœur de leur pratique : c’est le cas de Man Ray, Ansel Adams, Ralph Gibson, Mario Giacomelli ou Valérie Belin.

Noir & Blanc s’avère aussi riche que dense, puisqu’elle présente un nombre vertigineux de photographies – 207 – , célèbres ou plus confidentielles, dont le graphisme et la matière ont révélé la force de ce genre au cours de l’histoire du médium, ou continuent d’en témoigner. Au commissariat de l’exposition se trouvent quatre femmes en charge de divers départements au sein de la BnF, pour permettre une diversité d’approches et un regard exhaustif sur le noir et blanc : Sylvie Aubenas, directrice du département des Estampes et de la photographie, Héloïse Conésa – à laquelle nous avons consacré un article – , Flora Triebel, en charge de la photographie du XIXe siècle, et Dominique Versavel, en charge de la photographie moderne. Prévue depuis quelques années mais n’ayant jamais pu voir le jour pour diverses raisons, elle se déploie désormais dans l’enceinte de la Galerie 2 de la BnF. En quatre chapitres, elle raconte les métamorphoses et les renouvellements qui constituent l’histoire du genre, du cyanotype au cibachrome, de l’héliogravure à la solarisation. Une histoire qui est loin d’être terminée, certainement parce que la photographie en noir et blanc, porteuse d’une dimension universelle et intemporelle, a fini par incarner l’essence même de la photographie. Elle s’expose jusqu’au 21 janvier prochain !

© Koichiro Kurita, Melting Snow on a Rock, Nagano, Japan, 1988 BnF, Estampes et photographie © Koichiro Kurita / Courtesy of BnF
© Flor Garduño. Canasta de Luz, Corbeille de lumière d’époque, 1989 BnF, Estampes et photographie © Flor Garduño / Courtesy of BnF
© Mary Ellen Mark Immigrants, Istanbul, Turquie, vers 1977 BnF, Estampes et photographie © Mary Ellen Mark/ The Mary Ellen Mark Foundation / Courtesy of BnF
© Laurence Leblanc. Chéa, Cambodge, de la série « Rithy Chéa Kim Sour et les autres » , BnF, Estampes et photographie © Laurence Leblanc / Courtesy Galerie S. and BnF
© Koichiro Kurita, Melting Snow on a Rock, Nagano, Japan, 1988 BnF, Estampes et photographie © Koichiro Kurita / Courtesy of BnF
© Gustave Le Gray. La Grande vague – Cette [Sète] – n°17, 1857 BnF, Estampes et photographie / Courtesy of BnF
© Mario Giacomelli, Je n’ai pas de main qui me caresse le visage, 1961-1963 BnF, Estampes et photographie © Archives Mario Giacomelli – Simone Giacomelli / Courtesy of BnF
À lire aussi
« Corpus anima » : un éloge des courbes en noir et blanc
« Corpus anima » : un éloge des courbes en noir et blanc
Jusqu’au 31 mai 2023, la Galerie de l’instant présente dans son antenne parisienne Corpus anima, véritable ode à la sensualité en noir et…
19 avril 2023   •  
Écrit par Léa Boisset
Focus : raconter le monde en noir et blanc
Focus : raconter le monde en noir et blanc
Créé il y a un an par les équipes de Fisheye, Focus est un format innovant qui permet de découvrir une série photo en étant guidé par la…
15 mars 2023   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Explorez
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
© Chantal Elisabeth Ariëns
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
Jusqu’au 20 juillet, le centre d’art Bildhalle à Amsterdam, accueille la photographe et artiste visuelle Chantal Elisabeth Ariëns, qui se...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
© Georgiana Feidi / Instagram
La sélection Instagram #456 : lumières extatiques
Notre sélection Instagram de la semaine brille de milles éclats naturels et fantasmés. Qu'elle fasse émerger une dimension fantastique à...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Milena Ill et Marie Baranger
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas